3 approches pour choyer vos aubergines

Aubergines, comment les cultiver

De son nom latin solanum melongena, l’aubergine nous vient d’Asie méridionale. Elle appart à la famille des solanacées. Ce légume long et rond de couleur violette/noire est facilement reconnaissable.

Aubergines

Comment planter ses aubergines ?

Sol et emplacement

Choisissez de planter vos aubergines dans une terre riche et bien drainée. L’aubergine est un légume qui aime le soleil, réservez lui une place chaude et ensoleillée dans le jardin ! Si vous habitez dans une région au climat frais humide, nous vous conseillons de la cultiver sous serre.

Période

Avant de les planter en pleine terre, vous devrez les travailler en pot. Dès janvier-février vous pouvez les semer dans des godets. Nous vous conseillons de mettre deux graines par godet et de les enfoncer à deux centimètres de profondeur dans le terreau.

En avril, une fois les gelées passées vous pouvez repiquer vos plantes. Vous pouvez donc les mettre en pleine terre ou dans des bacs. Pensez à espacer vos plants d’environ 60 centimètres car l’aubergine a tendance à s’éparpiller.



La récolte quant à elle a lieu environ cinq mois après les semis. Vous savez que votre aubergine est prête à être cueillie quand elle est bien colorée et que sa peau est lisse et ferme.

Pensez à ajouter un peu d’engrais pour tomates à votre terre, cela aidera votre aubergine à mieux pousser. Si jamais vous n’avez pas de jardin, l’aubergine a la particularité de bien pousser en pot également.

aubergine dans le potager

Comment entretenir vos plants d’aubergine ?

Taille

En taillant votre plant, vous vous assurez une production de meilleure qualité l’année suivante. Nous vous conseillons dans un premier temps de supprimer les pousses qui apparaissent autour de la tige de votre aubergine. L’idéal est de la tailler juste au-dessus de la deuxième fleur.

Arrosage

Au niveau de l’arrosage, l’idéal est d’arroser régulièrement vos plants. Pensez juste à ne pas arroser trop abondamment et à ne pas mouiller les feuilles car sous le soleil, cela peut entrainer des brulures sur votre plante !

Engrais

Pensez à nourrir vos plantes avec un peu d’engrais liquide toutes les semaines (uniquement si vous faites pousser votre aubergine en pot)

Maladies et nuisibles

Prenez garde à la pourriture qui peut apparaître si vous arrosez trop abondamment votre plant. Au niveau nuisibles, prenez garde aux doryphores car ils s’attaquent aux parties hautes de l’aubergine et les larves dévorent les feuilles ce qui affaiblit votre plant. Pour vous en débarrasser écologiquement, vous pouvez faire appel à des coccinelles qui sont les principaux prédateurs des doryphores.

Astuces

Légume d’été délicieux, ne manquez pas les recettes à base d’aubergine que nous vous proposons :

Salade d’aubergines

Gratin d’aubergines

 

aubergine courbe dans le potager

Rosmarinus officinalis … le Romarin, comment le planter ?

Romarin, plante aromatique

 

De son nom latin Rosmarinus officinalis, le romarin est un arbuste qui appartient à la famille des lamiacées.

Cet arbuste nous vient du bassin méditerranéen. Au printemps, ses fleurs bleues sortent.

Arbuste et plante aromatique à la fois, nous allons vous faire découvrir tous les usages possibles de cette plante fascinante !

Romarin

Planter son romarin

Sol et exposition

Au niveau du type de sol, nous vous conseillons un sol plutôt calcaire. Le romarin a tendance à mieux se développer sur des sols bien drainés. Au niveau de l’exposition, nous vous conseillons de le mettre en terre dans un endroit ensoleillé.

Le romarin craint les hivers rudes et pluvieux car il n’aime pas du tout les sols humides. Vous pourrez semer vos graines de romarin en début d’année vers janvier/février. Pour aider votre arbuste à grandir, vous pouvez préparer un compost spécial plantes aromatiques.

Culture en pot

Si jamais vous vivez dans une région humide, vous pouvez tout de même cultiver du romarin ! Le romarin se cultive très bien en pot. Pensez à l’installer à l’intérieur en hiver près d’une fenêtre.



Entretien et récolte du romarin

Entretien

Niveau entretien, vous aurez surtout à tailler régulièrement votre arbuste afin qu’il ne se dégarnisse pas. L’idéal est de le tailler une fois la floraison passée. Le romarin est une plante qui ne demande pas beaucoup d’eau, nous vous conseillons de ne jamais l’arroser en pleine terre même en plein été ! Pensez juste à vérifier que votre terreau est assez humide.

Récolte

Vous pourrez récolter votre romarin vers juin et juillet.

Que faire avec son romarin ?

Le romarin a la particularité d’avoir plusieurs usages. En voici quelques-uns :

  • Le romarin et son parfum délicat font une huile essentielle parfaite
  • En cuisine, son arôme relèvera le gout de vos plats ! Au barbecue, n’hésitez pas à le faire griller avec votre viande.
  • Le romarin peut aussi se consommer en tisane !  Il a des propriétés stimulantes et digestives.
  • Autrefois, le romarin servait de remède. Actuellement, certaines personnes s’en servent pour calmer les rhumatismes en l’appliquant sur la peau.

Lilas : 5 techniques pour les planter aisément

Lilas en fleurs, roses, violettes et blanches

Le lilas est originaire du Sud Est de l’Europe et de l’Asie de l’Ouest. Il appartient à la famille des Oleaceaes. On dénombre près d’une vingtaine d’espèces de lilas ! Ses fleurs très odorantes peuvent être blanches, roses, violettes ou même bleues !

Lilas

Comment planter son lilas ?

Type de sol & exposition

Il faut savoir dans un premier temps que tous les types de sol conviennent au lilas. Au niveau de l’exposition, réservez à votre lilas une place au soleil ou à la mi- ombre.

Période

Vous pouvez planter votre lilas toute l’année, à condition de le faire hors période de gel.

Plantation

Nous conseillons de creuser votre trou quelques jours avant de planter votre lilas. Cela permettra aux parois de la fosse d’être bien aérées.  Pour assurer une belle floraison à vos lilas, l’idéal est de jeter quelques poignées d’engrais au fond du trou. Prenez garde cependant à ce que les racines de la plante ne soient pas en contact avec l’engrais. Votre lilas fleurira en avril/mai !

Entretenir son lilas

Tailler

Après la floraison, il vous faudra tailler votre lilas. Il vous faudra raccourcir de moitié la taille des rameaux. En le taillant tout de suite après la floraison, vous allez provoquer le départ de nouvelles tiges.

Si votre lilas a vieilli, vous pouvez le rajeunir. Il vous suffit de tailler court votre lilas en hiver et d’appliquer sur les plaies de la plante, un mastic cicatrisant.

Nuisibles et maladies

Plusieurs nuisibles tenteront d’attaquer vos lilas. C’est le cas par exemple des cochenilles. Ces petits insectes piquent les feuilles de l’arbre afin d’en sucer la sève. Ils sont capables d’affaiblir très vite votre arbre. Ces insectes se reconnaissent facilement car ils forment une carapace brune ou un feutrage blanc au dos de vos feuilles contre la nervure principale. Ils dégagent un miellat qui attire les champignons.

Le pourridié pourrait également frapper votre plante ! Ce champignon orange se développe à la base du tronc de la plante. Il a la capacité de le dessécher en quelques jours. Pour le combattre, il vous suffira de supprimer les branches atteintes et d’aider votre lilas à l’éliminer par ses propres moyens. Pour l’aider, vous pouvez lui apporter des éléments nutritifs via des apports d’engrais.

6 points pour cultiver le Freesia, au parfum entêtant

Freesia blanc

Cette jolie plante vivace nous vient d’Afrique du Sud. Elle appartient à la famille des Iridaceae. On en dénombre près de 6 espèces. Cette plante peut se cultiver au jardin, en pot, en massif ou encore en rocaille. Cette plante a la particularité d’être très odorante ! Les fleurs du freesia peuvent être blanches, jaunes, roses, rouges ou  violettes.

Freesia blanc

Comment semer ses freesias ?

Sol et exposition

Dans un premier temps, il faut un sol frais et sableux aux freesias pour bien se développer.

Période

 Cette fleur se plante en avril. Au niveau de l’exposition gardez une place au soleil à cette plante pour qu’elle puisse croitre convenablement. Un freesia fait entre 20 et 40 cm de hauteur. Votre plante fleurira en avril, mai si vous ne déplacez pas les bulbes pendant l’hiver. Si jamais vous les changez de place, votre freesia fleurira alors entre juillet et septembre.

Plantation

Pour bien planter son freesia il faut :

  • Faites un trou dans le sol et planter le bulbe à 8 centimètres de profondeur.
  • Espacez d’une dizaine de centimètres vos plants
  • Tassez bien la terre puis arrosez.

Si vous souhaitez planter des freesias en pot pour mettre sur votre balcon, la période idéale est l’automne. Mettez votre freesia dans un endroit clair et frais.



Comment entretenir ses freesias ?

Arrosage

Arrosez régulièrement votre plante mais avec parcimonie. Après la plantation, pensez à arroser très peu.

Tailler et replanter

Pensez à déterrez vos bulbes surtout si vous vivez dans des régions froides l’hiver et à les mettre à l’abri du gel et de la lumière. Le freesia supporte très mal le gel. De même si vous les cultivez en pot, pensez à les rentrer.

Pensez à mettre un tuteur sur les tiges florales afin qu’elles ne se cassent pas.

Une fois la floraison passée, coupez les fleurs fanées.

Maladies et nuisibles

Au niveau des maladies et nuisibles, cette plante n’est pas sujette aux maladies. Prenez juste garde aux escargots et à ce qu’elle ne pourrisse pas si votre terrain est humide.

Les zinnias s’invitent dans votre jardin

fleur de Zinnia avec papillon

Le zinnia nous vient du Mexique et du sud-ouest des États-Unis. Elle appartient à la famille des astéracées. Il existe près de 20 espèces de zinnia. Les fleurs de zinnia ressemblent à des fleurs de marguerites est peuvent être jaunes, blanches, orangées, rouges, pourpres ou encore lilas ! Alors pour mettre des couleurs dans votre jardin, n’hésitez pas à planter des zinnias ! Il faut savoir que le zinnia a une particularité : plus vous coupez les fleurs, plus la floraison est stimulée.

Zinnia

Comment semer ses zinnias ?

Sol et emplacement

Les zinnias affectionnent tout particulièrement le soleil. Veillez donc à les placer dans un endroit ensoleillé. Pour que assurer la bonne croissance de vos plantes, nous vous conseillons de choisir un sol fertile et surtout bien drainé.

Période

Vous pouvez commencer à planter vos zinnias dès mars/avril sous abris. En plaçant votre pot au chaud, vous allez favoriser le démarrage de la floraison. Dès le mois de mai, plantez vos zinnias en pleine terre. Pensez à bien espacer vos cultures car elles ont tendance à prendre de la place. Vous pouvez les planter jusqu’à la fin juin.

 

Comment entretenir ses zinnias ?

Arrosage

La chose très importante à savoir est qu’un zinnia nécessite d’être arrosé régulièrement. Le zinnia étant sujet à certaines maladies comme l’oïdium, nous vous conseillons de l’arroser le matin et d’éviter soigneusement de mouiller le feuillage.

Entretien et coupe

Le zinnia ne demande pas beaucoup d’entretien. Pensez juste à enlever les fleurs fanées, cela permettra aux nouvelles fleurs de sortir.

Nuisibles et maladies

Comme nous l’avons souligné, le zinnia est sujet à l’oïdium. Elle a aussi tendance à attirer les papillons et les limaces. Les papillons ne feront rien à vos plantes, par contre les limaces dévoreront les feuilles !

Découvrez les Zinnias sur Hortik.com en cliquant ici !

 

6 conseils malins pour cultiver vos cactus

Cactus

Le cactus est une plante grasse ou succulente qui nous vient des régions subdésertiques. Le cactus a la faculté de résister dans des environnements inhospitaliers pour lui grâce à sa capacité à retenir de l’eau dans ses tissus. Le cactus, tout comme les plantes grasses, émet une odeur qui attire les insectes pour les polliniser. Cette plante était utilisée à l’époque des civilisations précolombiennes pour faire du feu, se nourrir, en faire de la boisson, du textile… vous l’aurez compris, le cactus a de multiples usages !

Cactus

Comment planter son cactus ?

Un cactus a tendance à pourrir très rapidement. Pour lui faire un trainage efficace, il vous faut mettre au fond du pot une couche de gravier. Rajoutez ensuite du terreau pour cactées. Afin de limiter l’accumulation d’eau pied de votre cactus et d’éviter les éclaboussures de terre quand vous arrosez, vous pouvez ajouter au-dessus du terreau une couche de sable ou de gravier propre. En plus, cela a son petit effet esthétique puisque cela créé un décor aride !

Rempoter son cactus

Nous vous conseillons de remporter régulièrement votre cactus, c’est-à-dire tous les deux ans. Le rempotage a pour effet de stimuler le démarrage de la végétation de votre cactus.

Faire des semis de cactus

L’avantage de faire des semis est que vous n’avez plus à les acheter en magasin, vous n’avez plus qu’à les prélever chez vous ! Récoltez les graines et laissez les sécher avant de planter. Nous vous conseillons de les planter en février mars en utilisant un terreau pour cactées. Pour que votre plante germe rapidement, vous pouvez la disposer près d’un radiateur ou d’une serre chauffante.



Greffe de cactus

Lorsque vous faites une greffe de cactus, cela vous permet de cultiver des espèces difficiles. Pour faire une greffe, il vous faut assemble un porte greffe d’une espèce vigoureuse avec la greffe de l’espèce que vous souhaitez multiplier. En greffant vos cactus, cela vous permet de créer des assemblages originaux et de donner une touche de fantaisie à votre décor !

 

Arroser son cactus

Un cactus connait ce qu’on appelle une période de repos. Il n’est pas conseiller de ne pas trop l’arroser pendant cette période sinon il pourrit. Pendant l’hiver, nous vous conseillons de l’arroser une fois par mois au grand maximum. Pendant le printemps et l’automne, vous pouvez arroser votre cactus tous les 15 jours et l’été, vous devez espacer un peu plus vos arrosages pour laisser un peu sécher la terre.

Entretenir son cactus

Dans un premier temps, vous pouvez donner de l’engrais pour cactées à votre cactus après la floraison. Cela lui permettra de regagner quelques forces. Le cactus ne demande pas d’entretien néanmoins si vous souhaitez que votre cactus pousse de manière homogène, pensez à tourner le pot. Le cactus a tendance à prendre la poussière. Pour le dépoussiérer, munissez-vous d’un pinceau afin de ne pas l’abimer. Si votre cactus pousse en longueur et semble se déformer, cela n’est pas forcement bon signe. Votre cactus a besoin de la lumière alors rapprochez le de la fenêtre pour qu’il reprenne sa pousse normale.

L’hibiscus : 5 éléments pour obtenir une floraison enthousiasmante

fleur d'Hibiscus

L’hibiscus, de son nom entier Hibiscus syriacus nous vient de Chine et d’Inde. Cette plante a plusieurs appellations populaires. Vous pourrez la trouver sous le nom de althaea, guimauve en arbre, ketmie des jardins… un hibiscus peut atteindre jusqu’à 2 à 3 mètres de hauteur et 1.50 mètres de large !

Hibiscus

Les fleurs de l’hibiscus

Les fleurs de cette plante sont éphémères mais elles se renouvellent, vous pourrez donc en profiter de juillet à octobre ! Elles apparaissent successivement une par une ou par paires. Vous pourrez rencontrer des fleurs bleus, roses, blanches ou encore rouges.

Planter son hibiscus : suivez le guide !

Idéalement, nous vous conseillons de planter votre hibiscus dans un endroit en plein soleil coupé du vent. Pour donner toutes les chances à votre hibiscus, choisissez une bonne terre fertile et drainée correctement. Une fois plantée, vous n’aurez pas besoin de beaucoup l’entretenir. Surveillez le quand même pour voir s’il n’est pas trop exposé aux gelées printanières tardives. Cela peut causer le flétrissement et la chute des boutons de fleurs. L’hibiscus est une plante qui convient aussi bien dans les jardins que sur les balcons. Si vous désirez en acquérir une pour votre balcon, nous vous conseillons de l’installer dans un récipient de 30 à 40 cm de profondeur.



Photos d’hibiscus :

Entretien de l’hibiscus

Un hibiscus fleurie sur des pousses de l’année, nous conseillons donc le tailler tous les ans. La période idéale est février-mars. Lorsque vous taillez votre hibiscus, veillez à bien tailler les pousses latérales : cela évitera à votre plante de former trop de bois et de se dégarnir ! Afin de stimuler la croissance de votre plante, nous vous conseillons de bien la fertiliser au printemps et de bien l’arroser les soirs de canicule. Au niveau nuisibles, faites attention aux pucerons qui passeront à l’attaque en mai juin. L’hibiscus n’est pas sujet par nature aux maladies de plante.

l’Hortensia, arbuste à fleurs : tout savoir

Fleur d'Hortensia rose

De son nom latin Hydrangea, l’hortensia appartient à la famille des hydrangeacées. L’hortensia est un arbuste à fleur qui peut atteindre jusqu’à 1 à 2 mètres de hauteur. Facile d’entretien et de culture, ses magnifiques fleurs roses ou bleues fleurissent de juin à octobre.

Hortensia rose

4 conseils pour bien planter son hortensia

  • Si vous voulez bien planter votre arbuste, nous conseillons de le planter plutôt à l’automne. Pour assurer son développement, il vous sera indispensable de le planter dans la terre de bruyère.
  • Pour avoir une belle floraison, nous vous conseillons de choisir un endroit partiellement ombragé. Cela donnera à votre arbuste toutes les chances de se développer correctement.
  • Si vous avez acheté votre hortensia en pot ou en conteneur, vous pourrez le planter jusqu’au printemps voire en été ! la seule règle à suivre est d’éviter les périodes de gel et de fortes chaleurs.
  • Pour que vos pieds grossissent correctement et s’épanouissent au mieux, nous vous conseillons de respecter une distance d’environ 1 mètre entre chaque pied.

 

hortensia, arbuste à fleurs roses

Tailler son hortensia

L’avantage de l’hortensia est qu’il est vraiment très facile à entretenir. En effet, vous ne devrez pratiquement lui prodiguer aucun soin. Pour améliorer sa floraison, nous vous conseillons de le tailler. L’idéal est de retirer les fleurs fanées au fur et à mesure après que votre arbuste ait fleuri, à l’automne. Nous vous conseillons de tailler votre hortensia après les gelées au mois de mars. Tailler son hortensia n’est pas nécessaire mais vous vos fleurs seront beaucoup moins belles et importantes.



Il y a cependant quelques précautions à prendre ! Généralement, les fleurs de votre arbuste pousseront sur les tiges qui ont poussé l’année précédente. En clair, si vous coupez tout ce qui a poussé l’an dernier, aucune fleur ne sortira cette année. Quelques conseils pour améliorer la floraison :

  • Ne pas taillez votre arbuste de plus de 30 cm
  • Taillez juste au-dessus de la première paire de bourgeons sur le dessus.
  • Si certaines tiges vous semble faibles ou le bois mort, n’hésitez pas et taillez le
  • Supprimez les plus vieilles branches qui se trouvent au niveau du pied
  • Dégagez-le plus de place au centre de l’arbuste. Cela permettra de laisser passer la lumière et votre arbre pourra grandir.

Superbe arbuste hortensia blanc

Pas de jardin ? J’opte pour les hortensias d’intérieur !

Il vous est possible d’acheter des hortensias en pot qui sont destinés à l’intérieur. Pour ce type d’hortensias, nous vous conseillons de le placer dans un endroit plutôt frais et lumineux. L’idéal est que l’espace soit lumineux mais sans soleil direct car une fois le cap des 21° franchi, il se peut que la floraison de votre arbuste s’arrête. Au niveau de l’arrosage, nous vous conseillons de maintenir votre terreau toujours humide.  L’une des choses à savoir sur l’hortensia d’intérieur est que si vous ne pouvez pas le planter en extérieur une fois la floraison passé, vous n’êtes pas obligés de le garder car il ne refleurira plus.

Hortensia bleue

Le saviez-vous ?

La couleur des fleurs de votre arbuste dépend de l’acidité du sol dans lequel vous avez planté votre hortensia ! Si votre sol est acide, votre fleur sera bleue. Si vous disposez d’un sol calcaire, les fleurs prendront une couleur proche du rose ou rouge.

 

Découvrez notre sélection de photos d’hortensias :

photographies faites par B. Morard