Le géranium, tout savoir sur comment le planter et l’entretenir

Géranium rose

On l’appelle géranium mais son véritable nom est le … Pélargonium ! Le géranium pélargonium est très connu pour être le roi des balcons et jardinières mais on peut aussi le planter en pleine terre. Il appartient à la famille des Géraniacées. Grâce à cet article, vous connaitrez tout sur les différentes variétés de géraniums qui existent, comment les planter et comment les entretenir !

geraniums rouges

Comment planter ses géraniums

Sol et exposition

Au niveau de l’exposition, l’idéal est d’opter pour une exposition à la mi- ombre ou à lumière tamisée.

Au niveau du type de sol, offrez-lui un sol humide et riche afin qu’il puisse s’épanouir. Méfiez-vous de l’été, car le géranium n’apprécie pas du tout l’aridité.

GERANIUM PELARGONIUM

Période de plantation

Si vous souhaitez planter votre géranium en pleine terre, la période idéale est le printemps. A la limite, vous pouvez le planter lorsque la végétation rentre en repos à l’automne.

Comment planter le pelargonium

Avant de mettre votre géranium en terre, nous vous conseillons de tremper ses racines dans un mélange d’eau, de terre et de fumier décomposé. Cela le renforcera et l’aidera à bien grandir. Une fois cela fait, mettez-le en terre et tassez la terre. Enfin pour finir, arrosez-le.

En pot, pensez à bien drainer votre terre avant d’y mettre votre plante.

Vos géraniums fleuriront entre mai et octobre !



Entretenir ses géraniums

Arrosage

N’arrosez vos géraniums pas trop excessivement ! Le géranium a besoin de souffrir un peu de la sécheresse afin de fleurir.

geranium pelargonium dans bosquet

Tailler et protéger

Taillez très court votre géranium en octobre pour que la floraison soit encore plus belle l’année suivante. Une fois la floraison terminée, supprimez les feuilles et fleurs mortes.

Afin de protéger vos géraniums du froid, pensez à les isoler en octobre. Apportez-leur environ tous les 15 jours un peu d’engrais pour géranium.

Maladies et nuisibles

Faites attention, votre géranium est sujet à l’oïdium, à la pourriture grise et à la rouille. Pensez à la bouillie bordelaise !

Géranium rose

Les 4 variétés de géranium

Dans ces quatre variétés, nous retrouvons :

  • Le géranium dit zonal : ou encore le pélargonium zonal. On le reconnait grâce à ses feuilles qui sont rondes et qui ont une zone centrale foncée. Les fleurs qui sortent sur un géranium zonal sont blanches, rouges ou roses. C’est la variété que l’on voit le plus souvent
  • Le géranium dit lierre : On le reconnait car les feuilles de ce géranium ont tendance à tomber. De plus, elles ressemblent à des feuilles de lierre.
  • Le géranium à grandes fleurs : il est reconnaissable à la forme de ses fleurs. Elles sont volumineuses et ont une forme de trompette.
  • Le géranium dit odorant : ou pélargonium odoratissismum. Le feuillage de ce géranium est très odorant et ses fleurs ont une forme d’étoile.

 

Un beau parterre de géraniums fleuris égaie très agréablement vos balconières et jardinières.

 

Cerfeuil : comment planter ce condiment dans votre potager ?

Cerfeuil, plante aromatique

Le cerfeuil appartient à la famille des apiacées et nous vient du Caucase et de l’Asie centrale. Les feuilles du cerfeuil accompagneront à merveille vos crudités, salades, potages ou encore viandes..

Cerfeuil

Comment planter du cerfeuil ?

Sol et exposition

Le cerfeuil se plait dans un sol sain, humifère, frais et surtout bien aéré. Au niveau de l’exposition, l’idéal est de trouver un coin de terre qui est à la semi ombre en été et ensoleillé au printemps ! Sinon optez pour un coin à la mi ombre.

Période

Vous pouvez semer vos graines de la fin février jusqu’au début du mois de septembre. La période de floraison du cerfeuil se situe de mai à aout. La récolte, quant à elle, intervient 4 à 6 semaines après que vous ayez planté les semis.

Plantation

Le cerfeuil a tendance à prendre un peu de place : pensez donc à faire vos rangs à une vingtaine de centimètres l’un de l’autre.

Lorsque vous semez, recouvrez les graines avec un peu de terre  fine et plombez légèrement avec le dos du râteau.

Comment entretenir le cerfeuil ?

Arrosage

Le cerfeuil est une plante qui ne nécessite pas d’arrosage. Pensez juste à l’arroser en cas de sécheresse !



Fertilisation

Pensez à fertiliser votre cerfeuil à la fin de l’automne ou au début du printemps à l’aide de compost et d’engrais naturel.

Entretien

Pour favoriser le développement de votre cerfeuil, nous vous conseillons de biner et de sarcler vos plantes.

Si l’hiver est rude, pensez à couvrir si vous le pouvez vos cultures avec un tunnel en plastique, ou du paillis.

Maladies et nuisibles

Le cerfeuil est sujet aux maladies et nuisibles suivants :

  • Le mildiou : les feuilles se couvrent de moisissure puis jaunissent. Pensez à détruire les pieds atteints pour ne pas contaminer le reste de vos cultures !
  • La rouille : les feuilles se couvrent de taches jaunâtres puis brunes. Arrachez vos plants atteints et brulez les !
  • Le puceron : il suce la sève des feuilles et les fait mourir.

Reconnaître et combattre les maladies au jardin

Plante abimée

Plante abimée

Jaunissement, dessèchement, pourriture : les maladies au jardin laissent les végétaux en bien piteux état. Il est donc important de savoir les reconnaître pour mieux les combattre.

1. Les maladies physiologiques

Il s’agit de maladies liées aux conditions dans lesquelles évoluent les végétaux : gel, brûlures du soleil, blessures, manque ou trop plein d’eau, sol inadapté… (voir l’article Quelles plantes pour quel type de sol ? pour plus d’infirmations).

Pour combattre les maladies physiologiques, voici 3 techniques :

  • arrosez peu mais souvent ; en cas de sol très sec, arrosez bien en profondeur
  • posez du paillis
  • ne surexposez pas les végétaux qui craignent la lumière directe



2. Les maladies cryptogamiques (champignons)

Les champignons prolifèrent volontiers dans des atmosphères humides, confinées et plutôt chaudes. Pour les éviter , quelques conseils :

  • aérez les végétaux en évitant de les planter les uns sur les autres
  • arrosez le matin afin que l’eau ait le temps de sécher toute la journée
  • choisissez un terreau adapté et de l’engrais savamment dosé
  • placez en quarantaine toute plante infectée

Les 4 maladies les plus courantes

Oedium sur feuilleL’odïum, qui forme une poudre blanche sur les feuilles et les tiges. Pour en savoir plus, consultez notre article : Odïum, la maladie du blanc
Mildiou sur feuille de vigneLe mildiou qui touche particulièrement les légumes et la vigne, forme des taches irrégulières, de couleur variable.
Maladie rouille sur feuilleLa rouille qui forme des pustules d’aspect poudreux, jaunâtres, blanches ou brunes.
Pourriture grise sur feuille de vigneLa pourriture grise, maladie grave attaquant les tissus de la plante via les feuilles ou les tiges.

Comment nettoyer et enlever la rouille de vieux outils de jardin ?

outil de jardin rouillé

Pour donner un coup de jeune à vos outils de jardinage un peu ou beaucoup rouillés , commencez par laver les outils à l’eau et du savon et ensuite, en fonction de ce que vous avez à la  maison,  voici quelques propositions :

– nettoyez les outils avec de l’acide chlorhydrique, c’est top ! Il faut tout de même vérifier le dosage et les consignes d’utilisation sur la bouteille, et faire attention lors de l’utilisation:  porter un masque, des lunettes et des gants imperméables … Ensuite, rincer à l’eau clair, on laisse sécher, un petit coup de papier de verre, un coup de graisse et c’est OK !

– nettoyez les outils avec du vinaigre et au pinceau… vous devenez l’artiste de la famille avec votre pinceau

–  trempez les outils de jardins dans du coca-cola toute une nuit, et un peu plus si nécessaire (mais pas trop trop longtemps tout de même)

– Passez vos outils de jardin dans du sable, ca décape bien et ce n’est pas chimique.

– vous trouverez aussi dans votre jardinerie des produits pour décaper les outils rouillés…

après tous ces travaux de décapage et suppression de la rouille, pensez à bien rincer à l eau clair les outils de jardinage et n’oubliez pas de huiler pour que la rouille ne revienne pas (trop vite)

outil de jardin rouillé

 



 

Qu’est-ce que la Rouille et comment la traiter

Qu’est-ce que la Rouille et comment la traiter ?

Quand on commence à se pencher sur les livres de botanique et de jardinage, la « Rouille » est un terme qui revient assez souvent .
Mais qu’est ce que c’est, la rouille ?

Les rouilles sont provoquées par des champignons produisant en abondance des spores jaune orangé, roux plus ou moins foncé, couleurs caractéristiques à l’origine de la dénomination de ces maladies.

Comment diagnostiquer la rouille ?

La rouille se caractérise presque toujours par l’apparition de pustules orange brun sur la face inférieure et de tâches jaunes sur la partie supérieure, sur le feuillage ou les tiges selon la plante.

En quelle période se développe cette maladie ?

La rouille se développe toute l’année.
La couleur des spores change selon le stade de développement du champignon. Ils sont généralement oranges ou jaunes en début de saison puis plus sombre vers l’automne ou l’hiver.

Quelles sont les plantes touchées par la rouille?

Un grand nombre d’espèces sont concernées par la rouille.
Le rosier est très touché par la rouille mais également les fleurs, les fruitiers, les arbres, les arbustes et les légumes (fuchsia, rose trémière, groseillier, iris, conifères, menthe, jacinthe, pomme de terre…)

Quelles sont les conditions qui favorisent l’apparition de la rouille ?

La rouille se développe principalement par temps humide ou pluvieux , mais aussi par arrosage trop fréquent sur les feuilles.
Le vent peut la transmettre à l’ensemble des végétaux du jardin.



Quelles sont les conséquences de cette maladie ?

En général, la rouille ne menace pas la vie de la plante. Au pire, elle provoque la perte de tout le feuillage. La propagation de la rouille aux feuillages de plusieurs végétaux du jardin est ce que l’on peut redouter surtout.

Quel est le traitement contre la rouille ?

Ce champignon hiverne dans les débris végétaux c’est pourquoi il faut éliminer efficacement toutes les feuilles tombées à terre ou les coupes de plantes.
Désinfectez également tous vos outils de coupes car le champignon peut se propager d’une plante à l’autre de cette manière.

Traitement préventif : Améliorez la circulation de l’air autour de la plante. Utilisez des cultivars résistants s’il en existe.
Traitement naturel : Dès l’apparition des premiers signes, il est impératif de supprimer toutes les feuilles touchées et de les brûler. Il peut être parfois nécessaire de bruler la plante elle-même afin d’éviter la contamination de la rouille.
Traitement chimique : Des produits de traitement efficaces sont vendus contre les maladies des rosiers. Ces produits fongicides contre la rouille peuvent être utilisés sur l’ensemble des végétaux.
On peut utiliser ces produits aussi bien en préventif qu’en curatif.

Nota bene : et les autres rouilles ?

bon, la Rouille c’est aussi  une substance de couleur brun-rouge formée quand des composés contenant du fer se corrodent en présence de dioxygène et d’eau.

et surtout, la Rouille, c’est également un ingrédient très bon pour accompagner sa soupe de poisson

La recette de la Rouille :

Ingrédients (pour 2 personnes) :
– 2 gousses d’ail frais
– 1 cuillère et demi à café d’épices à rouille (ou de paprika)
– huile d’arachide
– huile d’olive
– 1 cuillère à café de moutarde forte (ou en grains)
– un jaune d’œuf
– pain rassi ou croûtons

Préparation :

Dans un bol, mélanger à la fourchette, la moutarde et le jaune d’œuf.
Verser l’huile d’arachide en filet, sans s’arrêter de battre le mélange à la fourchette.
Alterner entre l’huile d’arachide et l’huile d’olive, jusqu’à ce que le mélange ait une consistance ferme, une couleur opaque, que ça ait l’air d’une mayonnaise.
Ajouter les 2 gousses d’ail écrasées, ainsi que les épices à rouille.
Et c’est terminé !
Tartinez la rouille sur vos croûtons, et plongez les dans la soupe de poisson…miam !