Comment et pourquoi butter son jardin ?

Buttage

Butter son potager fait partie des travaux d’entretien à faire au potager. Cela vous permettra d’avoir un jardin qui favorise le développement de la partie souterraine de vos légumes et de soutenir vos plantes. Alors pour tout savoir sur le buttage, suivez le guide !

Buttage

Qu’est ce que le buttage ?

Le buttage consiste à former une butte de terre autour des pieds de vos plantes. Le buttage présente plusieurs avantages :

  • Il favorise la croissance des plantes à rameaux fins et très longs. Cela permet à ces plantes d’être mieux enracinés dans la terre et d’être moins sensibles au vent.
  • Il permet de faire « blanchir » certains légumes. Blanchir des légumes consiste à priver de soleil la partie enterrée du légume en faisant une motte de terre à sa base. La partie restée à l’ombre est la partie blanche du légume. Cette partie blanche est plus tendre que le reste du légume. Parmi les légumes à blanchir, vous retrouvez les poireaux, le fenouil, les cardons, les asperges et les céleris.
  • Pour la pomme de terre, le buttage permet de protéger les tubercules restés dans la terre pendant les gelées précoces.
  • Il permet de cultiver des plantes qui ne supportent pas une humidité constante.
  • L’été, le buttage permettra d’apporter de la fraicheur aux pieds de vos plantes.

 


Bien butter en 5 leçons !

  • A l’aide d’une binette ou d’une serfouette, faites un monticule de terre à la base de la plante. Si vous cultivez en rangées, faites cela tout le long du rang de part et d’autre.  Faites attention à ne pas abimer les racines avec vos outils !
  • Si vous avez un plant de haricot, attendez qu’il fasse environ dix centimètres pour butter.  Le haricot est une plante qui  nécessite plusieurs buttages successifs.
  • Pour les plants de poireaux, effectuez un premier buttage environ 2 semaines après leur plantation. 15 jours après, faites un deuxième buttage en formant un bourrelet de part et d’autre du rang. Enfin, deux semaines plus tard, refaites un buttage avec de ramener un maximum de terre ! Cela permettra à votre poireau de bien se développer et d’avoir une partie blanche plus longues !
  • Pour les pommes de terre, le buttage doit être le plus important possible. La lumière du jour fait verdir les tubercules de pommes de terre. Dans un premier temps, enterrer vos plants sur la moitié de leur hauteur quand ils auront atteint environ vingt centimètres. Un mois plus tard, ramenez une bonne quantité de terre aux pieds de vos pommes de terre.
  • Il faut toujours laisser (sauf certaines exceptions comme l’ail ou la carotte) le sommet des tiges hors du sol.

 

Les outils nécessaires pour bien butter ses légumes

La serfouette

SerfouetteLa serfouette possède une partie rectangulaire et deux dents. La partie rectangulaire vous permettra d’ouvrir des trous, de ramener de la terre pour former des monticules. Les deux dents sont elles très pratiques pour tracer des sillons.

Le râteau

 

RateauIl vous permettra d’extraire les cailloux éventuellement présents dans votre terre. Le dos du râteau vous permettra de tasser la terre.

Le butoir

Très pratique, la lame du buttoir vous permettra de relever la terre et de tracer des sillons. Si vous cultivez des pommes de terres ou des haricots, c’est l’outil idéal !

Le matériel indispensable du jardinier

outils du jardin

Voici le matériel de base du bon jardinier, pour que vous démarriez de bon pied votre premier potager.. et aussi pour s’initier à des outils que l’on a déjà vus, mais dont on ne connait pas les noms (heuu je parle pour moi j’avoue)

Nous intègrerons les photos de tous les outils ultérieurement.. bientôt !

Quels sont les outils nécessaires pour le travail du sol

  • La bêche : elle sert à retourner le sol, mais aussi à creuser ou à découper les bordures. Notre coup de coeur ? Une bêche avec un long manche qui permet de faire ses travaux, sans se faire mal au dos !
  • La fourche bêche : adaptée pour les sols caillouteux, durs et compacts dans lesquels elle pénètre grâce à ses larges dents. Retrouvez ce type de fourche sur Hortik : Fourche à becher aero fourche
  • La pelle de jardin : de préférence ronde, elle sert principalement à extraire la terre des trous de plantation, à déplacer de la terre et à niveler. C’est un outil de base : “pas de brouette sans la pelle“ !
  • La serfouette : encore appelée “piochon”, le modèle panne et langue permet à la fois d’aérer le sol, de buter, de sarcler et de creuser des sillons. Obligatoire au potager !
  • Le râteau : il ramasse les débris et les cailloux et aplanit le sol. Après les semis, il égalise et tasse la terre. Un modèle à 16 dents droites effectue un bon travail.




 

Outils pour les semis et les plantations

  • Le cordeau : outil de base de tout jardinier, il permet de délimiter de manière parfaitement rectiligne les planches du potager et de réaliser les semis en ligne.
  • Le tamis : indispensable pour recouvrir les semis de terre fine.
  • Le semoir : très utile pour répartir équitablement les graines.
  • Le plantoir : en bois ou en acier pour le repiquage des plants à racines nues.
  • Le transplantoir : petite pelle incurvée pour la plantation de tous les légumes en motte.
  • Les étiquettes : elles sont la mémoire du potager en duo avec le calendrier du jardinier (non photographiées).

Outils pour l’entretien du jardin

  • L’arrosoir : outil ancestral et indispensable ! Il est idéal pour arroser les pieds des plantes, sans mouiller les feuilles (sans la pomme) ou offrir aux jeunes semis de la fraîcheur sans bousculer leurs racines (avec la pomme).
  • La brouette : essentielle, elle permet de tout transporter et sans effort !
  • La lance magique : elle se fixe à l’extrémité du tuyau et vous permet de distribuer l’eau facilement.
  • Le tuyau et son enrouleur : le choix d’un tuyau de qualité est essentiel pour prendre soin du potager durablement.
  • Les gants : indispensable protection pour vos mains, ils protègent de tout ce qui pique et coupe.
  • Le couteau : un bon jardinier a toujours ce précieux outil dans sa poche !

Les dates de lancement d’un potager

Ca y est, vous avez tous les outils pour vous lancer dans la création de votre potager ? Il n’y a plus qu’à le faire maintenant , mais quand ?

Pour se lancer dans la création d’un potager

  • soit vous êtes pressé, et dans ce cas, vous faites contre vents et marées
  • soit vous attendez le moment propice, quand la terre est moins dure, quand il commence à faire beau dehors : fin de l’hiver début du printemps… et sinon, tout au long de l’année, il y a des moments plus ou moins propices pour démarrer son potager.