Que planter sur un sol sableux ?

sol sableux

sol sableux

Un sol sableux est peu fertile et n’a pas bonne réputation auprès des jardiniers. Cependant, si l’on consent à planter des espèces végétales adaptées, il peut devenir un atout au jardin comme au potager. Suivez nos conseils pour choisir les plantes qui s’épanouiront sur un sol de type sablonneux.

Reconnaître un sol sableux

Le sol sableux est très facile à travailler, il est léger et il se réchauffe vite. En revanche, il ne retient pas l’eau et il peut vite devenir sec en été si on ne l’arrose pas. C’est un sol acide où l’on peut voir pousser à l’état naturel des ajoncs et de la bruyère.

Côté jardin

Au jardin, le sol sableux est bien adapté à la culture des rhododendrons, des géraniums et des hortensias. D’une manière générale, toutes les plantes de terre de bruyère apprécient les sols acides et riches en sable. On pourra planter des camélias et des magnolias mais aussi des hélianthèmes et des santolines qui sont de petits arbustes au feuillage très aromatique et persistant. Les pins maritimes, les cistes et les cyprès poussent également très bien sur sol sableux.


Au potager

Les sols sableux ont la réputation d’être assez difficiles. Ils ont besoin d’être fréquemment arrosés car ils retiennent peu l’humidité en raison de leur grand pouvoir drainant. Au potager, on pourra planter des carottes, des asperges, des fraisiers, des oignons, des radis, des panais et des betteraves. Les légumes racines s’accommodent bien d’un sol sablonneux car ils s’enracinent plus facilement que dans les sols très durs ou argileux.

Une autre solution consiste à aménager son jardin en carrés et à l’enrichir sur une surface restreinte. On pourra aussi planter en rotation des légumineuses comme des fèves ou des pois chiches.

 

 

 

Que planter sur un sol sableux ?

Sol sableux

 

Sol sableuxUn sol sableux est peu fertile et n’a pas bonne réputation auprès des jardiniers. Cependant, si l’on consent à planter des espèces végétales adaptées, il peut devenir un atout au jardin comme au potager.        Suivez nos conseils pour choisir les plantes qui s’épanouiront sur un sol de type sablonneux.

Reconnaître un sol sableux

Le sol sableux est très facile à travailler, il est léger et il se réchauffe vite. En revanche, il ne retient pas l’eau et il peut vite devenir sec en été si on ne l’arrose pas. C’est un sol acide où l’on peut voir pousser à l’état naturel des ajoncs et de la bruyère.



Côté jardin

Au jardin, le sol sableux est bien adapté à la culture des rhododendrons, des géraniums et des hortensias. D’une manière générale, toutes les plantes de terre de bruyère apprécient les sols acides et riches en sable. On pourra planter des camélias et des magnolias mais aussi des hélianthèmes et des santolines qui sont de petits arbustes au feuillage très aromatique et persistant. Les pins maritimes, les cistes et les cyprès poussent également très bien sur sol sableux.

Au potager

Les sols sableux ont la réputation d’être assez difficiles. Ils ont besoin d’être fréquemment arrosés car ils retiennent peu l’humidité en raison de leur grand pouvoir drainant. Au potager, on pourra planter des carottes, des asperges, des fraisiers, des oignons, des radis, des panais et des betteraves. Les légumes racines s’accommodent bien d’un sol sablonneux car ils s’enracinent plus facilement que dans les sols très durs ou argileux.

Une autre solution consiste à aménager son jardin en carrés et à l’enrichir sur une surface restreinte. On pourra aussi planter en rotation des légumineuses comme des fèves ou des pois chiches.

Quelles plantes pour quel type de sol ?

Même si vous parvenez à réunir toutes les conditions idéales pour une parfaite croissance de vos plantes, pour pousser et s’épanouir, elles ont impérativement besoin d’un sol adapté.

1. Quelles plantes pour des sols argileux ?

Lourde et compacte, la terre argileuse empêche la circulation de l’eau et de l’air. L’avantage est qu’elle est riche en éléments fertilisants : elle retient bien l’eau et les engrais.

– Améliorez ses qualités en y ajoutant du sable, de la tourbe ou du fumier.

  • Les plantes les mieux adaptées au sol argileux : bouton d’or, pissenlit, liseron, pâquerette, prêle et plantain.

2. Les plantes pour un sol calcaire

Sol calcaire

Blanc et caillouteux, le sol calcaire ne retient ni l’eau, ni l’engrais. Comme il est alcalin, il bloque l’assimilation du fer et provoque la chlorose des plantes : elles jaunissent par manque de chlorophylle.

– Améliorez ses qualités en y ajoutant du sable, du fumier, du compost ou de la tourbe blonde.

  • Les plantes les mieux adaptées au sol calcaire : chardon, coquelicot, moutarde, sauge et trèfle blanc.



3. Et pour un sol humifère, quelles plantes ?

Sombre et grumeleuse, la terre humifère se tasse lorsqu’elle est humide. Elle ne retient pas l’eau mais contient de nombreux éléments fertilisants.

– Améliorez ses qualités en ajoutant de l’argile, de la chaux pour neutraliser son acidité ou du calcaire.

  • Les plantes les mieux adaptées au sol humifère : bruyère, fougère, genêt, ortie et oseille.

 4. Quelles plantes pour un sol sableux ?

Sol sableux

Très léger, le sol sableux est facile à travailler. Cependant, il se dessèche vite et est pauvre en éléments fertilisants.

– Améliorez ses qualités en ajoutant du fumier de ferme, du compost, de la chaux si le sol est acide ou de la tourbe brune.

  • Les plantes les mieux adaptées : bruyère, chiendent, genêt et mouron. Pour les sols sableurs, plus de conseils ici !