Le mildiou de la tomate et de la pomme de terre : comment le traiter

Mildiou sur feuille de tomate

Le mildiou est un ennemi redoutable pour la tomate et pour la pomme de terre. Les dégâts peuvent être considérables si ce champignon se propage et peuvent vous priver de toute récolte en un rien de temps.

mildiou

Qu’est ce que le mildiou ?

Le midiou est due au même champignon appelé Phytophthora infestans.

Sa prolifération est favorisée par un temps pluvieux, très humide (>90%), une température comprise entre 12 et 25°C et cela pendant une période suffisamment longue (par exemple 11h à 15°C). La durée d’incubation dépend de la température (de l’ordre de 7 jours à 13°C, de 4,5 jours à 19°C).

Les spores du champignon sont entraînées par la pluie dans le sol et contaminent les tubercules de la pomme de terre ou alors de la tomate ce qui entraîne leur pourrissement.  

Les premiers signes sont des taches brunes et irrégulières sur les bords et les extrémités des feuilles. Puis tout le feuillage est atteint tandis que les tiges noircissent. En période estivale, un cycle complet de mildiou (depuis la contamination d’une feuille ou d’une tige jusqu’à la possibilité pour le champignon de produire des spores) dure de 4 ½ jours à 7 jours, suivant les conditions de température.

Le mildiou peut facilement détruire une récolte entière.

midiou



Conseil pratique pour traiter le mildiou

Pour le traitement on utilise des fongicides. En ce qui me concerne l’usage de la bouillie bordelaise s’avère efficace mais il convient d’effectuer une application préventive avant l’apparition de la maladie et de renouveler le traitement dès le moindre signe de la maladie.

Récolter ses graines de tomates en 5 leçons !

Tomates, récolter ses graines de tomates

Récolter ses graines de tomates est une solution pour avoir des graines pour la prochaine saison de croissance, facile et peu coûteuse. Toutes les graines de tomates que vous récoltez sur vos plants sont déjà adaptées à votre climat, à votre milieu de culture et aux nuisibles du jardin dans votre région.

La récolte des graines de tomates est une tâche très facile, qui se fait en 3 temps : récolter, préparer et stocker les graines correctement pour augmenter leur chance de germer.  Alors pour tout savoir, suivez le guide !

Tomates

Les 5 étapes pour réussir ses graines de tomate

1. Choisir la tomate

Choisissez une tomate mûre d’un plant convenable. Ces sont les plants de tomates les plus vigoureux qui contiennent les meilleures tomates. Une fois la tomate choisie, récoltez les graines.

2. Préparer les graines

Faites tremper vos graines de tomates. Pressez les graines et la pulpe dans un petit bol. Ajoutez juste assez d’eau pour couvrir les graines et laissez les reposer à température ambiante pendant environ trois jours. Vérifiez vos graines deux fois par jour et grattez soigneusement toute la pâte qui flotte à la surface de l’eau.

3. Faire sécher les graines

Posez délicatement les graines de tomates propres sur un papier absorbant et les laissez les sécher à température ambiante.



4. Stocker

Stockez vos graines de tomates pour l’hiver. Placez vos graines dans un récipient en verre hermétique. Étiquetez le contenant avec la date de collecte et la variété de tomate. Gardez les graines dans votre réfrigérateur ou dans un endroit frais, sec et sombre. Les graines de tomates collectées conservent leur viabilité pendant trois ans maximum !

5. Planter

Le travail pour vos graines est fait. Il n’y a plus qu’à planter quand viendra la saison !

Nos conseils

  • Un enduit gélatineux entoure les graines de tomates pour les empêcher de germer à l’intérieur de la tomate. En trempant vos graines de tomates, vous permettez à vos graines de fermenter et de séparer la graine de ce gel.
  • Versez un peu de lait en poudre dans un sac en tissu et mettez le sac au fond du pot de graines de tomate. Cela permettra d’absorber l’excès d’humidité !
  • N’ouvrez pas le bocal contenant les graines de tomates jusqu’à ce que vous soyez prêt à les planter.
  • Ne récoltez pas les graines des plants de tomates faibles ou malades.

Les différentes variétés de tomates

grosses tomates, les différentes variétés

Ce n’est pas pour rien qu’autrefois on l’appelait pomme d’amour!

Une petite tomate  crue, en salade, cuisinée ou encore mijotée : avouons-le c’est un vrai régal!

Parfois nous ne savons pas bien discerner les variétés de ce fruit si commun et pourtant si généreux. C’est parti pour un passage en revue des variétés de tomates les plus courantes.

 

La tomate ronde

Qu’elle est belle ! Eh oui, sa forme ronde et sa couleur éclatante nous donne envie de la croquer. C’est la tomate que nous achetons le plus. Elle se marie à toutes nos envies !

Vous souhaitez : déguster de bonnes tomates farcies, une délicieuse sauce pour accompagner vos spaghettis, ou en salade avec de l’huile d’olive ? la tomate ronde est tout à fait adaptée à une cuisine facile et équilibrée ! De plus, elle est bourrée de vitamines et de magnésium. Que demander de plus ?

Pour être certain de ne pas vous tromper sur la qualité de sa chair, achetez-la de mars à novembre.

 

La tomate grappe

La tomate grappe est pulpeuse et parfumée ! Rien qu’à en décrire les propriétés on a envie d’en manger ! Vous ne trouvez pas ?

Elle aussi est goûteuse et il existe 4 manières de la déguster de la meilleure manière : en salade, pour cuisiner de délicieuses sauces, à l’occasion d’un pique-nique ou encore à la croque au sel.

Elle est très odorante et offre ses meilleurs atouts de mai à octobre.

 

La tomate côtelée

N’évoque t-elle pas la tomate de nos jardins ?

La tomate côtelée est d’une couleur rouge très vive ; elle est soit profondément plissée, ou côtelée. Elle possède une forme légèrement aplatie contrairement à sa copine la tomate ronde !

Elle ne se soucie guère de sa ligne grâce à sa très fine peau et sa chair ferme et consistante. On en mangerait ! Non  ?

Très goûteuse ; cuisinée ou encore mijotée, concoctez aussi de très bonnes sauces.

Pour avoir la certitude d’avoir au sein de vos cuisines, de délicieuses tomates côtelées, achetez-les de décembre à octobre !

 

La tomate cerise

Les tomates Cerises sont très petites, sucrées, de couleur rouge ou jaune.

Elle aussi est séduisante ! Elle est idéale pour les apéritifs ou encore les salades ! Elle peut aussi s’adapter à vos envies culinaires mijotées.

On l’appelle aussi la tomate du débutant car elle est très facile à faire pousser. Elle permet une récolte abondante.

De plus, si vous avez un balcon, il est très facile d’en faire pousser en pot !

  • Achetez vos tomates cerises en pot début juillet ou aux mois d’octobre et novembre,
  • Préférez un endroit ensoleillée et à l’abris du vent,
  • Ajoutez-y de l’engrais potager 1 à 2 fois par mois pour avoir une belle récolte !
Idéales à dévorer ou à déguster à l’été !

 



 

La tomate cerise grappe

La tomate cerise en grappe est la chouchou de notre alimentation : mignonne et goûteuse !

Dégustez-la nature ou encore avec un peu de sel, quel délice ! Elle s’adapte aussi à vos autres préparations culinaires.

Elles se conservent très longtemps grâce à ses branches très parfumées .

Elles sont de plus peu caloriques ! Elles se mangent sans faim et sans fin !

 

La tomate allongée

Elle est pulpeuse et peu juteuse sous sa robe oblongue. Elle est petite, ferme, et très parfumée !

Si on vous parle de Roma ou d’Olivette, ces 2 variétés font parties de la famille des tomates allongées.

Elle tient très bien la cuisson. Idéale « à la provençale ». Pensez-y également pour vos barbecue et pizza. Elle est aussi idéale pour vos sauces et coulis et autres spécialités à base de pulpe de tomate !

Achetez-en de mai à octobre, vos papilles n’en seront que mieux loties !

 

La Tomate coeur de boeuf

En forme de coeur d’où son nom ! Que c’est mignon ! Elle est réputée pour être l’une des meilleures tomates !

En pleine saison, les tomates sont parfumées et délicieuses. La tomate coeur de boeuf a une chair délicieuse et pratiquement sans pépins, elle a un goût très savoureux et sucré.

Cette variété convient pour faire des tomates farcies, des jus et des coulis, des soupes mais se mange comme toutes les tomates également nature. Je vous avouerai qu’une fois, j’ai goûté une tomate coeur de boeuf accompagnée d’huile d’olive et de petits dés de comté : un véritable délice !

Achetez la dés le mois de mai et ce jusque septembre, octobre, vous allez vous régaler : promis !

 

 

Alors, cette petite revue des différentes variétés de tomates ne vous donne t-elle pas envie ? Rien que d’y penser, j’ai envie de découvrir toutes les recettes qui existent à base de tomates !

Et vous, connaissez-vous des astuces et des recettes à base de tomates ? Partagez-les, nous n’attendons que cela !

 

Zoom sur La tomate, 2ème « légume » le plus consommé au monde !

plant de tomate
 plant de tomateLa tomate est le légume préféré dans le monde entier, elle est même le deuxième légume le plus consommé juste après la pomme de terre.
Elle est  importée en Europe par les Conquistadors vers le 16ème siècle. En France, elle fut d’abord cultivée comme plante ornementale car elle était considérée comme vénéneuse. C’est seulement deux siècles après qu’elle est reconnu comme plante potagère et c’est ainsi que débute notre longue et tendre idylle avec la tomate.

Il existe des centaines de variétés de tomates. Nous pouvons tâcher de les catégoriser par la couleur des fruits:

  • fruits blancs
  • fruits roses
  • fruits noirs
  • fruits jaunes
  • fruits oranges
  • fruits verts
  • fruits rouges
  • fruits striés ou bigarrés

 

Propriétés de la tomate :

La tomate est une plante dont la hauteur peut aller de 40 cm à 2 m selon les espèces.

– Ses feuilles odorantes sont composées de folioles irréguliéres.
– Ses fruits ont des formes diverses (rond, en poire, oblong, aplati, allongé). La grosseur de fruits différe aussi selon les variétés.
– Ses fleurs sont hermaphrodites et autogames, de couleur jaune, en grappes.

Les vertus de la tomate :

La tomate est anti-infectieuse, anti-scorbutique, apéritive, digestive, dépuratives, diurétique, énergétique, rafraîchissante et revitalisante.  Elle contient des vitamines A, B1, B3, B5, B6, B8, C, E, K , U ainsi que du brome, du calcium, du cobalt, du cuivre, du fer, de l’iode, du magnésium, du manganèse et bien d’autres encore.

 

Culture de la tomate

 tomatesL’environnement idéal pour la culture de la tomate est le suivant :

  • climat : tempéré mais chaud entre 15 et 27°C
  • exposition : ensoleillée et chaude, le soleil du matin est nécessaire pour sécher la rosée.
  • sol : léger, meuble, humifére , frais et peu profond

La période de floraison est de Mai à Septembre suivant les dates de semis.

La récolte, elle, se fait 5 mois après le semis.

Comment se fait la culture par semis ?

En Février-mars, semez sur couche chaude, sous châssis ou bien en serre chauffés (30°C) ou encore en godets (3 à 4 graines par pot).

  • recouvrez les graines avec un peu de terreau ou du compost mélangés à la terre fine. Après la végétation, ne gardez que le plus fort des 3.

Pour un semis en caissettes :

  • repiquez les jeunes plants dès qu’ils ont 2 feuilles. Procédez sur couche, en pépinière ou en godets.
  • s’il gèle, couvrez le châssis avec des paillassons. Quand les soleil arrive, pensez à aérer.

Si les risques de gels sont passés et que les plants atteignent une hauteur de 15 cm:

  • procédez à une culture en place.
  • repiquez les plants en godets avec la motte
  • espacez les pieds de 50 cm. Pour les espèces à petits fruits, il est recommandé d’espacer encore 30 cm de plus et de ne pas faire un seul rang au risque d’avoir des tiges buissonnantes.
  • installez un tuteur de 1.50 cm avant la plantation pour chaque pied.
  • incorporez dans le sol environnant des feuilles d’orties hachées pour protéger des maladies cryptogamiques.

Astuces : si le semis s’est fait en pépinières et qu’il est repiqué en racines nues, alors pralinez avec de la bouillie de lithothamnium.
 


Comment se fait la culture par bouturage ?

  • installez quelques plants en avril-mai, sous châssis ou tunnel plastique.
  • conservez les plus robustes.
  • plantez les à la même distance comme s’il s’agit d’une culture par semis.
  • tenez le sol frais jusqu’à la levée.

Il est remarqué que les plants de bouture se développent plus vite et donnent des fruits dès septembre-octobre.

Les bons mariages:

La tomate se marie bien avec l’ail, l’asperge, la carotte, la mâche, l’oignon, le persil, le basilic et le cèleri.

Mais, le concombre, le fenouil, le haricot la pomme de terre et le chourave lui sont néfastes.

 

Fertilisation de la tomate :

A la fin de l’automne ou au début du printemps, ajoutez de l’engrais ou du compost. Veillez toutes les 2 à 3 semaines à faire une  fertilisation foliaire à base de lithothamnium à base d’algues marines.

Entretien des plants de tomate :

Il est le même que pour toutes les autres plantes:

  • Effectuez des binages et des sarclages
  • arrosez en période de sécheresse, mais faites en sorte que les feuilles ne touchent pas à  l’eau
  • paillez en cas de  sécheresse (ou si vous partez en vacances).
  • supprimez les plants gourmands.
  • semez des trèfles blancs nains entre les plants pour protéger
  • supprimez les feuilles encombrantes à la fin de la saison.

La taille des plants de tomates est facile, parce que chaque plant a une seule tige. Cette taille nécessite de pincer la tige :

  1. une feuille au dessus du 3éme bouquet pour une variété hâtive.
  2. une feuille au dessus du 4  ou du 5ème bouquet pour une variété ordinaire.
  3. tailler le dernier bouquet à la mi-août.

 

Maladies et Parasites

1. le chancre

Les symptômes sont la naissance sur le bas de la tige de nombreuses taches grises puis noires à forme allongée  comme l’image du chancre d’ailleurs.

Pour soigner, éliminez les pieds atteints en les brûlants et traitez avec de la bouillie bordelaise.

2. l’enroulement des feuilles

Les symptômes sont que les folioles s’enroulent vers le haut et deviennent cassantes.

La cause est la présence de pucerons.

Pour soigner, pulvérisez des macérations d’orties et brûlez les feuilles malades.

3. la gangrène des fruits

Les symptômes sont que des taches brunes foncées se développent sur les fruits verts.

La cause est une humidité prolongée. Même en période de sécheresse, évitez d’arroser trop souvent, il vaut mieux pailler le sol. Encore une fois, ne mouillez pas les feuilles.

Pour soigner, brûlez les fruits atteints.

 4. la maladie fauve

Les symptômes sont que les feuilles jaunissent et leurs dessous se couvrent d’un duvet jaune ou brun. Elles finissent par se dessécher et mourir.

Pour soigner, brûlez les sujets atteints et évitez l’arrosage des feuilles.

5. le mildiou

Les symptômes sont que le dessous des feuilles est atteint de taches brunes et  irrégulières. Elles finissent par se dessécher et mourir. Les fruits aussi sont malades, ils deviennent jaunâtres et marbrés, puis noirs. Ils sont bosselés et pourrissent à la fin.

Le mildiou apparait lors des premières pluies d’automne. Pour prévenir, pratiquez des fertilisations foliaires avec un mélange de 20 grammes par litre d’eau de sel marin. Aussi incorporez des feuilles d’orties hachées lors de la  plantation. Installez un fil de cuivre en travers de la tige principale. Il est aussi recommandé de pratiquer des rotations de 4 ans et des fumures correctes.

Pour prévenir, au début de la parution des fruits, pulvérisez avec de la bouillie bordelaise à 1.5%. faites de 1 à 3 pulvérisations toutes les 3 à 4 semaines. Et enfin brûlez les sujets malades.

6 .Le doryphore

Cet insecte ronge les feuilles. Pour s’en débarrasser, ramassez les adultes, les larves et détruisez les. Ensuite pulvérisez un insecticide à base de roténone.

7. la noctuelle de la tomate

Cette chenille perfore les feuilles et les fruits. Ces derniers finissent par tomber.

Pour y remédier, pulvérisez un insecticide végétal pour capturer les papillons. Détruisez aussi les larves lors des travaux d’entretien.