Décorez vos jardins avec du gravier, vos allées avec de l’ardoise bleue ou grise

ardoise

Pour remplacer les pelouses, les jardiniers et paysagistes recourent de plus en plus à des matériaux tels que le gravier, les bardeaux et les galets plus ou moins gros. Plus récemment, les copeaux d’ardoise bleue ou grise, qui forment de beaux contrastes avec les feuillages des plantes, ont pris le pas sur le gravier et les galets

ardoise

 

Si vous recouvrez le sol de l’un de ces matériaux, vous entraverez la croissance des mauvaises herbes (en privant le sol de toute exposition à la lumière) et réduirez la quantité d’eau perdue par évaporation.
Ce type de jardinage convient plus particulièrement aux endroits chauds et ensoleillée, surtout si le sol est léger, sablonneux et très bien drainé. Dans ces situations, toutefois, choisissez les plantes avec soin, car elles devront pouvoir supporter un microclimat très chaud créé par la chaleur et la sécheresse dues à la réverbération du soleil sur les pierres. Les meilleures plantes dans ce cas sont celles parées d’un feuillage argenté ou gris, feutré ou velu.

Avant de déverser le gravier ou autre, recouvrez le sol d’une bâche ou d’un plastique imperméable. Cet accessoire permet de lutter contre les mauvaises herbes, de réduire l’évaporation par le sol et de poser une couche moins épaisse de matériau. Cachez le plastique sous une couche de gravier non seulement pour des raisons d’ordre esthétique, mais pour en prolonger la durée de vie, presque toutes les formes de plastique se détériorant si elles sont exposées au soleil.
 



Il existe d’autres solutions avec des matériaux organiques, comme les copeaux de bois ou d’écorce pour recouvrir la bâche de plastique mais ils se décomposent lentement et il faut les regarnir tous les deux ou trois ans environ. Par ailleurs, ils ont tendance à décolorer fortement au soleil, à prendre un aspect terne et, une fois secs, à virevolter dans tout le jardin.

 

 

8 Conseils et astuces pour créer soi-même son jardin zen

jardin zen

Les jardins zen sont originaires du Japon et des années 1300. Il se caractérisent par l’absence partielle ou totale de pelouse. Celle-ci est remplacée soit par des graviers, soit par du sable, ainsi que par des rochers.

jardin zen ombragé

Ces jardins sont connus pour être des havres de tranquillité, calmes, silencieux et dégageant de la sérénité. Les jardins zen doivent aussi leurs succès à leur simplicité d’entretien : pas besoin d’eau !

Hortik vous donne quelques conseils pour créer vous-même votre jardin zen.

 

Conseil numéro 1 : soleil et ombre

Tout d’abord il faut savoir qu’un jardin zen n’a pas de taille strict, tout le monde peut donc se créer son espace zen dans son propre jardin. Un espace Zen se caractérise aussi par l’ombre. Placez votre espace zen en parti à l’abri du soleil.

 

Conseil numéro 2 : écarter les animaux

Les espaces zen ne sont pas faits pour les animaux. Les vagues de graviers ou de sable qui caractérisent ces jardins craignent deux choses : les grosses averses, et les empreintes de pas… N’hésitez pas à entourer votre jardin zen d’un kit de protection.

kit de protection pour jardin zen

 

Conseil numéro 3 : délimiter son emplacement

délimitation d'un jardin zen

Pour délimiter l’emplacement de votre espace zen et plus précisément de vos espaces sablés, n’hésitez pas à utiliser pour les grands jardins de gros morceaux de bois, type bois de charpente.  Pour les petits jardins, privilégiez des bouts de bois plus petits. Fixez ensuite vos morceaux de bois ensemble avec la forme que vous souhaitez donner à votre jardin.


Conseil numéro 4 : repousser les mauvaises herbes

Avant d’installer la « charpente » de votre jardin, installez sur le sol une bâche en plastique noir de la forme que vous avez décidé pour votre jardin. (Ce qui retardera la pousse des mauvaises herbes).

Conseil numéro 5 : ensabler son jardin zen

différentes couleurs de sable

Après avoir installé votre bâche ainsi que votre charpente, il est temps d’ensabler, ou de remplir de graviers. Il est conseillé de remplir votre jardin avec environ 5 cm de matière de façon plane sur toute sa surface.
Il existe plusieurs couleurs de sable. Les sables les plus souvent utilisés dans les jardins zen sont les sables noirs, bruns, et blancs. Toutefois, pour garantir un effet des plus esthétique, il faut éviter les sables ou graviers trop fins et trop blancs.

Le propre du jardin zen est la symbolique. En effet, traditionnellement, le sable ou le gravier symbolise l’eau. Pour la représenter au mieux, il faut les ratisser en forme de vague, à l’aide d’un râteau scarificateur ou d’une fourche selon la taille des vagues que vous souhaitez et de la taille de votre gravier.

Conseil numéro 6 : poser des pierres

disposition des pierres dans un jardin zen

Autre partie importante du jardin zen, les pierres. Elles peuvent être de tailles, de formes, et de couleurs différentes mais doivent toujours former un triangle asymétrique.
Enterrez les pierres de telle sorte qu’on ne puisse voir qu’un tiers de leur apparence. Enfin le nombre de pierres du jardin doit absolument être impair.

Conseil numéro 7 : choisir la disposition

Trois dispositions de pierres sont importantes :

  •       Disposition horizontale : symbole de la terre
  •       Disposition verticale : symbole du ciel
  •       Disposition en diagonale : symbole d’humanité

 

Conseil numéro 8 : agrémenter avec des statues

 

statue jardin zen

Vous pouvez aussi disposer des statues ou d’autres objets dans votre jardin mais sans trop l’encombrer. Le jardin zen est un espace pur, minimaliste et simple.