Livre « Les bons réflexes pour un jardin écologique » – Bénédicte Boudassou

livre : Les bons réflexes pour un jardin écologique

 

Les bons réflexes pour un jardin écologique
128 pages – Environ 16€

Résumé

On peut arroser son jardin d’engrais et de pesticides, le discipliner, en chasser les petits animaux et insectes. Mais on peut aussi choisir de le laisser évoluer naturellement tout en le poussant dans une voie, le nourrir de compost et autres substances organiques, l’adapter à son environnement, et profiter des insectes et animaux « auxiliaires ». C’est à ceux qui aspirent à ce jardin en harmonie avec la nature que s’adresse Bénédicte Boudassou. La biogéographe explique comment aménager son jardin en fonction de la terre, de la région, de la luminosité. Comment y accueillir la vie, préparer et planter, prévenir, entretenir, traiter en respectant l’environnement ? Abondamment illustré, un ouvrage pratique et accessible pour un jardin vraiment « vert ».



Quatrième de couverture

Fourmillant d’exemples et de conseils concrets, ce livre vous propose de retrouver les bases d’un jardinage en accord avec la nature. L’auteur vous explique comment organiser votre jardin pour limiter ensuite des traitements. Les techniques de jardinage sont naturelles : vous apprendrez à fabriquer votre compost, à utiliser des fertilisants naturels (décoctions d’ortie, d’algues…), à pratiquer la rotation et l’association des cultures. Enfin, vous découvrirez comment accueillir la nature dans votre jardin : privilégier les plantes indigènes, accueillir la petite faune sauvage… Pour un jardin vivant et naturel !

 

 

Téléthon 2012 : Hortik se mobilise !

Téléthon affiche

En décembre (et même toute l’année !), c’est le temps du Téléthon ! Hortik se mobilise et met en place une campagne de don en ligne. Le Téléthon est organisé par l’AFM. Pour tout savoir sur cette manifestation, suivez le guide !

L’AFM et ses missions

Reconnue d’utilité publique en 1976, l’Association Française contre les Myopathies (AFM) s’est fixé un but : vaincre les maladies neuromusculaires. Pour ce faire, elle doit remplir plusieurs missions, qu’elle finance grâce au Téléthon.

Guérir

Il existe environ 200 maladies neuromusculaires contre lesquelles se bat l‘AFM. Des maladies pour la plupart d’origine génétique, évolutives, lourdement invalidantes et dont le pronostic est souvent très sombre. Face à ce fléau, l’AFM s’est fixé comme mission la guérison des maladies neuromusculaires en impulsant les recherches nécessaires.

Aider

Les maladies neuromusculaires font partie des quelque 7 000 maladies rares qui touchent chacune un nombre restreint de personnes mais affectent au total plus de 30 millions d’Européens et trois millions de Français. En France, elles représentent quelque 30 000 nouveaux cas par an. Pour qu’ils aient accès à des soins de qualité et puissent vivre comme les autres malgré le handicap.

Communiquer

Malgré les progrès réalisés grâce au Téléthon, il reste un long parcours avant l’arrivée des médicaments et il faut toujours se battre pour que les enfants aient la même place dans la société que les autres. Le Téléthon, c’est aussi pour que le regard sur la maladie et le handicap changent.

 

Les dons du Téléthon ont permis de spectaculaires avancées. L’ensemble de la recherche internationale a bénéficié de ces progrès et des premières grandes victoires sur la maladie ont été remportées. Votre générosité est indispensable pour relever les nouveaux défis. La médecine de demain a besoin du Téléthon !

Envie d’agir pour l’AFM Téléthon ?

Les malades ont besoin de vous ! On dénombre 6 000 à 8 000 maladies rares dont 200 maladies neuromusculaires. 30 millions de personnes sont touchées en Europe dont 3 millions en France. Tous, nous pouvons être concernés par la maladie. Tous ensemble, nous pouvons nous mobiliser pour lutter contre la maladie.

Faire un don

Vos dons permettent aux chercheurs de trouver de nouvelles thérapies qui, au-delà des maladies rares, bénéficieront au plus grand nombre. Vos dons sont également employés pour lutter sur tous les fronts : médical, social et politique pour que les efforts engagés en faveur des maladies rares soient poursuivis. Faire un don en ligne, c’est 1 € de plus pour la recherche.

Faire un legs ou une donation

L’AFM, association reconnue d’utilité publique, est habilitée à recevoir des donations, des legs et des assurances-vie, en étant exonérée du paiement des droits de succession. Votre legs ou votre donation sera donc intégralement consacré aux missions sociales de l’AFM.

Devenir bénévole

Chaque année, vous êtes des milliers à vous engager comme bénévole et à mettre votre énergie et votre imagination au service des malades. Ce mouvement de solidarité, c’est vous, les bénévoles, qui le nourrissez. Plusieurs types de bénévolat s’offrent à vous localement, suivant le temps que vous souhaitez y consacrer. La force des malades et des familles, c’est vous, c’est nous tous réunis !

Retrouvez tous les moyens d’action ici.

Le saviez vous ?

Le Trésor public accorde des réductions fiscales importantes lorsque vous effectuez un don à un organisme à but non lucratif, une association d’intérêt général ou reconnus d’utilité publique. Le montant de ces réductions varie selon les situations. Ainsi, lorsque vous effectuez un donc de 60 euros, il ne vous en coûtera, après réduction d’impôts, que 20,40 euros. Retrouvez le barème de déduction ici.

Noël à Chenonceau du 6 décembre 2012 au 6 janvier 2013

sapin de noel blanc

Chenonceau est le seul château français à disposer d’un atelier floral.

Depuis plus de 15 années, 2 fleuristes professionnels et une assistante, travaillent tout au long de l’année au fleurissement saisonnier et évènementiel du château.

Pour  les fêtes de fin d’année, tous les ans, une thématique différente et un public curieux qui revient voir le travail et les nouvelles créations.

L’atelier floral, qui se trouve dans la ferme du XVIème siècle est ouvert au public, les visiteurs viennent se renseigner sur les différentes techniques utilisées dans les bouquets et sapins.

 A partir du 6 décembre et jusqu’au 6 janvier, la grande galerie du rez-de-chaussée, qui donne au château son architecture particulière, est entièrement végétalisée en blanc, vert et or… Lustres et imposantes boules de fleurs (roses de Noel etc.) seront suspendues sur toute sa longueur et aussi bien sûr…un immense sapin de 8 mètres!

Décoration florale dans toutes les pièces, sapin des enfants, tables opulentes dans les cuisines etc…Et grands feux dans toutes les cheminées.

 

 

Tarifs

    • Adulte plein tarif de 11,00 à 16,00 €
    • Tarif enfant de 8,50 à 14,00 € (7 à 17 ans)
    • Tarif groupe de 8,50 à 14,00 €

Gratuit (- 7 ans)

  • Etudiants sur présentation de leur carte. de 8,50 à 14,00 €

Lieu

Château de Chenonceau

Horaires

  • du 06/12/2012 au 06/01/2013 : de 09:30 à 17:00



Livre « Mon potager au balcon » – Alex Mitchell

découvrez le livre : mon potager au balcon

159 pages, environs 16€

Résumé

Guide pour apprendre à cultiver des fruits et des légumes sur une surface réduite et hors sol. Avec des conseils pour choisir les plantes adéquates, selon la dimension du balcon et l’ensoleillement, tirer parti du moindre espace disponible, détourner ou recycler des objets pour en faire des contenants solides, associer les plantes basses et hautes dans un même pot pour gagner de la place, etc.



Quatrième de couverture

Pour savourer toute l’année des fruits et légumes fraîchement cueillis, nul besoin de disposer d’un jardin : un simple balcon permet de faire des récoltes plus abondantes qu’on ne croit !

Mon potager au balcon vous donne toutes les clés pour transformer votre balcon ou votre terrasse en un potager luxuriant, avec beaucoup d’astuce et un minimum d’efforts. Apprenez à choisir les bonnes plantes, selon la dimension du balcon ou son ensoleillement, tirez parti du moindre espace disponible grâce à des plantations verticales, détournez des objets pour en faire des contenants insolites…

Des idées originales, bon marché et à la portée de tous, mais aussi des conseils pratiques sur le choix et la culture de plus de 70 plantes potagères et arbres fruitiers.

Les différentes variétés de tomates

grosses tomates, les différentes variétés

Ce n’est pas pour rien qu’autrefois on l’appelait pomme d’amour!

Une petite tomate  crue, en salade, cuisinée ou encore mijotée : avouons-le c’est un vrai régal!

Parfois nous ne savons pas bien discerner les variétés de ce fruit si commun et pourtant si généreux. C’est parti pour un passage en revue des variétés de tomates les plus courantes.

 

La tomate ronde

Qu’elle est belle ! Eh oui, sa forme ronde et sa couleur éclatante nous donne envie de la croquer. C’est la tomate que nous achetons le plus. Elle se marie à toutes nos envies !

Vous souhaitez : déguster de bonnes tomates farcies, une délicieuse sauce pour accompagner vos spaghettis, ou en salade avec de l’huile d’olive ? la tomate ronde est tout à fait adaptée à une cuisine facile et équilibrée ! De plus, elle est bourrée de vitamines et de magnésium. Que demander de plus ?

Pour être certain de ne pas vous tromper sur la qualité de sa chair, achetez-la de mars à novembre.

 

La tomate grappe

La tomate grappe est pulpeuse et parfumée ! Rien qu’à en décrire les propriétés on a envie d’en manger ! Vous ne trouvez pas ?

Elle aussi est goûteuse et il existe 4 manières de la déguster de la meilleure manière : en salade, pour cuisiner de délicieuses sauces, à l’occasion d’un pique-nique ou encore à la croque au sel.

Elle est très odorante et offre ses meilleurs atouts de mai à octobre.

 

La tomate côtelée

N’évoque t-elle pas la tomate de nos jardins ?

La tomate côtelée est d’une couleur rouge très vive ; elle est soit profondément plissée, ou côtelée. Elle possède une forme légèrement aplatie contrairement à sa copine la tomate ronde !

Elle ne se soucie guère de sa ligne grâce à sa très fine peau et sa chair ferme et consistante. On en mangerait ! Non  ?

Très goûteuse ; cuisinée ou encore mijotée, concoctez aussi de très bonnes sauces.

Pour avoir la certitude d’avoir au sein de vos cuisines, de délicieuses tomates côtelées, achetez-les de décembre à octobre !

 

La tomate cerise

Les tomates Cerises sont très petites, sucrées, de couleur rouge ou jaune.

Elle aussi est séduisante ! Elle est idéale pour les apéritifs ou encore les salades ! Elle peut aussi s’adapter à vos envies culinaires mijotées.

On l’appelle aussi la tomate du débutant car elle est très facile à faire pousser. Elle permet une récolte abondante.

De plus, si vous avez un balcon, il est très facile d’en faire pousser en pot !

  • Achetez vos tomates cerises en pot début juillet ou aux mois d’octobre et novembre,
  • Préférez un endroit ensoleillée et à l’abris du vent,
  • Ajoutez-y de l’engrais potager 1 à 2 fois par mois pour avoir une belle récolte !
Idéales à dévorer ou à déguster à l’été !

 



 

La tomate cerise grappe

La tomate cerise en grappe est la chouchou de notre alimentation : mignonne et goûteuse !

Dégustez-la nature ou encore avec un peu de sel, quel délice ! Elle s’adapte aussi à vos autres préparations culinaires.

Elles se conservent très longtemps grâce à ses branches très parfumées .

Elles sont de plus peu caloriques ! Elles se mangent sans faim et sans fin !

 

La tomate allongée

Elle est pulpeuse et peu juteuse sous sa robe oblongue. Elle est petite, ferme, et très parfumée !

Si on vous parle de Roma ou d’Olivette, ces 2 variétés font parties de la famille des tomates allongées.

Elle tient très bien la cuisson. Idéale « à la provençale ». Pensez-y également pour vos barbecue et pizza. Elle est aussi idéale pour vos sauces et coulis et autres spécialités à base de pulpe de tomate !

Achetez-en de mai à octobre, vos papilles n’en seront que mieux loties !

 

La Tomate coeur de boeuf

En forme de coeur d’où son nom ! Que c’est mignon ! Elle est réputée pour être l’une des meilleures tomates !

En pleine saison, les tomates sont parfumées et délicieuses. La tomate coeur de boeuf a une chair délicieuse et pratiquement sans pépins, elle a un goût très savoureux et sucré.

Cette variété convient pour faire des tomates farcies, des jus et des coulis, des soupes mais se mange comme toutes les tomates également nature. Je vous avouerai qu’une fois, j’ai goûté une tomate coeur de boeuf accompagnée d’huile d’olive et de petits dés de comté : un véritable délice !

Achetez la dés le mois de mai et ce jusque septembre, octobre, vous allez vous régaler : promis !

 

 

Alors, cette petite revue des différentes variétés de tomates ne vous donne t-elle pas envie ? Rien que d’y penser, j’ai envie de découvrir toutes les recettes qui existent à base de tomates !

Et vous, connaissez-vous des astuces et des recettes à base de tomates ? Partagez-les, nous n’attendons que cela !

 

Exposition de Chantilly 2012

Exposition de chantilly

L’association « Orchidée 60 », le Lions Club Chantilly-Connétable, et la Mairie de Chantilly vous invitent à découvrir cette troisième exposition du 16 au 18 novembre 2012 de 10h à 18h :

Passion d’orchidées à Chantilly

(Espace Bouteiller – 3 avenue du Bouteiller – 60500 CHANTILLY)

Venez découvrir ce monde caste, coloré et fascinant, celui des orchidées, présentées dans un décor exotique. Plus de 4000 espèces, botaniques et hybrides, venues de tous les continents, y seront exposées.

  • Les orchidophiles de l’Association « Orchidée 60 » répondront aux questions des visiteurs et feront des démonstrations de rempotage.
  • Un stand librairie proposera un grand choix de documentations spécialisées ainsi qu’une importante iconographie sur les orchidées du monde entier mais aussi sur celles de nos régions.
  • Des panneaux didactiques vous aideront à mieux connaître cette immense famille de plus de 30 000 espèces.
  • Des conférences et projections vous seront proposées tout au long de ces 3 journées.
  • Des producteurs de renommée internationale vous conseilleront et mettront en vente de nombreuses variétés.
  • Une tombola sera proposée avec un tirage 3 fois par jour au cours de ces 3 journées. Elle permettra l’acquisition d’un chien guide d’aveugle.

L’entrée est à 3€ au profit d’enfants aveugles.

Foire d’automne du 26 oct au 4 nov 2012 – Paris Expo Porte de Versailles

Foire d'automne paris

Foire d’Automne

http://www.foiredautomne.fr/

Paris Expo Porte de Versailles – Pavillons 7.1 et 7.2

 

Vous ne savez pas quoi faire pendant la première semaine de vacances des enfants ? une idée qui peut être sympa

La Foire d’Automne, un évènement Foire de Paris, réunira du 26 octobre au 4 novembre 2012, de 10h à 19h sans interruption, les dernières tendances de la décoration, de la gastronomie, de l’artisanat et du bien-être.

Un lieu unique, destiné à toute la famille, où découvrir une moisson de nouveautés et d’astuces, avec comme maîtres-mots : plaisir et curiosité.

Plus de 1000 animations et ateliers gratuits seront proposés aux visiteurs, avec notamment le Potager à croquer, point d’orgue de cet évènement qui mettra à l’honneur le potager urbain.

Que pouvez vous faire à la Foire d’automne ?

L’automne, la saison où nos sens s’exaltent, où les couleurs explosent et pendant laquelle nous cherchons à retrouver la chaleur et le confort intime de notre intérieur pour se préparer à l’hiver.
C’est dans cet esprit que la Foire d’Automne 2012 vous présente ses 3 grands univers revisités dans une atmosphère encore plus conviviale, cocooning et savoureuse :

TENDANCES

Vous avez des projets liés à votre intérieur : rénovation, réaménagement, décoration,… ? Ce secteur est fait pour vous ! Vous y trouverez des ateliers, des conseils, des professionnels à votre service.

http://www.foiredautomne.fr/La-Foire-d-Automne/Tendances/Tendances-Maison

DEGUSTATIONS

Entrez dans l’univers des saveurs automnales et des plaisirs gourmands : vins ronds, châtaignes au feu de bois,…ateliers, rencontre avec des chefs, conseils culinaires et produits du terroir vous attendront.

http://www.foiredautomne.fr/La-Foire-d-Automne/Degustations/Degustations

CURIOSITES

Astuces pour bricoler malin au quotidien, produits de soin, accessoires, ou encore artisanat du monde entier, ce secteur vous offre un réel concentré de produits tendances et indispensables pour préparer son « cocon pour l’hiver ».

http://www.foiredautomne.fr/La-Foire-d-Automne/Curiosites/Curiosites

 

foire d'automne paris versaille

Comment s’y rendre ?

Métro :  ligne 12, station Porte de Versailles

Tramway : ligne T3, arrêt Porte de Versailles
Bus : lignes 39 – 80, station Porte de Versailles
En voiture : Accès par le périphérique Ouest ou Sud sortie Porte de Versailles.
vous nous raconterez ?

Un bon velouté de châtaignes… miam !

recette velouté chataignes

Le mois d’octobre est bien là alors profitons-en pour prendre ce que la nature nous offre! Aujourd’hui, ce sera les châtaignes !

Octobre s’installe et les températures baissent, il est temps de faire une petite soupe.

 

Source : http://www.photos-dauphine.com/

 

Ingrédients :

  • 1 kg de châtaignes entières fraîchement ramassées 😉
  • 1 branche de céleri
  • 3 échalotes
  • 1 l de bouillon de volaille
  • 20 cl de crème fleurette
  • 3 cl de cognac
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 1 tranche épaisse de lard fumé (ou 3 tranches de bacon)
  • quelques pluches de persil
  • Fleur de sel et poivre

 

Recette :

  1. Après les avoir inciser, passez les châtaignes dans de l’huile à 170°C par petites quantités puis épluchez-les vite sans les laisser refroidir.
  2. Épluchez les échalotes puis émincez-les finement. Lavez la branche de céleri et coupez-la en fine lamelles.
  3. Dans une grande cocotte, faites chauffer l’huile et ajoutez les échalotes et le céleri. Laissez cuire doucement 3 minutes et ajoutez les châtaignes. Laissez suer à feu doux encore 2 minutes puis déglacez avec le cognac et ajoutez le bouillon de volaille bien chaud.
  4. Salez, poivrez et laissez cuire à frémissement pendant 45 minutes. Ajoutez la crème fleurette et laissez cuire encore 5 minutes. Mixez la préparation puis passez-la au tamis afin qu’elle soit bien lisse.
  5. Faites dorer votre lard (ou bacon) coupé en petits morceaux pour qu’il soit croustillant. Servez la soupe bien chaude et décorez avec le lard ainsi que le persil.

Astuce :

Gardez quelques châtaignes que vous pouvez émiettez sur le velouté avant de le servir.

Source : http://scally.typepad.com/

 

C’est la saison des coings alors mettons-les en confiture!

confiture de coing, recette

C’est le moment de ramasser les coings, mais il faut trouver des idées pour les manger! Nous vous proposons aujourd’hui de les mettre en confiture !

 

Le coing, c’est quoi?

Le coing est le fruit du cognassier. Piriforme (en forme de poire) et volumineux, il est cotonneux en surface et, à maturité, il est jaune et très odorant.

 

 

La maturité complète du coing demande un climat de type méditerranéen à longue période de chaleur (Portugal, Grèce…).

Il peut alors être consommé cru. Dans les régions moins méridionales, au climat tempéré plus frais, ce n’est pas le cas sauf pour certaines variétés à court cycle de fructification (Aromatnaya, Kuganskaya) qui peuvent parfois arriver à maturité quasi-complète par un automne particulièrement chaud.

Sinon, les coings restent durs, astringents et acides et ne peuvent être consommés qu’après cuisson. Une ancienne méthode les laissait exposés aux gelées pour les ramollir et éliminer un peu de tanin.

Les fruits sont utilisés principalement pour confectionner des gelées, des confitures, des pâtes de fruits ou des gâteaux. Les coings pelés peuvent également être rôtis au four, ou être utilisés dans la préparation de tajines d’agneau ou de volaille. Enfin, le coing peut être distillé et l’on en obtient ainsi une liqueur. En l’Europe de l’Est le coing est utilisé presque exclusivement comme légume, dont on fait une soupe d’hiver.

 

La recette de la confiture de coing !

Une multitude de recettes existent pour consommer le coing. Aujourd’hui, nous vous proposons une recette de confiture !

Ce fruit étant très difficile à peler, nous vous proposons une recette qui ne nécessite pas cette étape ! Pour cette recette, vous aurez besoin de 2,5kg de coings et de 2kg de sucre. Le temps de préparation est d’environ 30 minutes et 60 minutes de cuisson.

 

  • Prendre des coings pas trop mûrs. Les laver et les essuyer.
  • Enlever coeurs et pépins et mettez-les dans un torchon: un linge que vous allez refermer d’une ficelle pour diffuser les épices et la pectine du coing (gelée naturelle contenue dans les pépins).
  • Coupez les fruits en tranches fines sans les peler. Ajoutez le sucre, les coings et le torchon dans un confiturier contenant un demi litre d’eau.
  • Laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que les fruits soient transparents et que le sirop nappe l’écumoire. Retirer le torchon. Mettre en pots et refermer immédiatement.

A table !

 

La gelée de pommes oui, mais celle de mamie !

pots de gelee de pommes

La saison des pommes bat son plein alors profitons-en pour varier un peu les recettes!

Passer outre les traditionnelles tartes aux pommes et autres compotes, innovez avec la gelée aux pommes.

 

Nous vous proposons aujourd’hui une recette digne des plus grands chefs et pourtant d’une simplicité étonnante. En effet, très peu d’efforts à fournir pour cette recette : pas besoin de peler les pommes, pas besoin de couper en petits morceaux! Il faut compter 1 litre d’eau par kilo de pommes puis 250g de sucre par litre de liquide obtenu (le sucre le plus basique qui existe !).

 

  • Pour commencer, lavez et coupez vos fruits en quartiers : inutile d’enlever les pépins ou la queue de la pomme (simple on vous dit!).
  • Faites cuire 30minutes environs dans une grande casserole (type faitout).
  • Une fois que les pommes sont cuites, le plus simple est de mettre le tout dans un torchon en faisant attention à récupérer un maximum de jus. Laisser les pommes s’égoutter pendant environs 12h (vous pouvez presser pour aider un peu).
  • Au bout des 12h, pressez bien le torchon pour récupérer le jus qui serait resté dans les pommes. (Le jus que vous récupérez est trouble, c’est normal).
  • Vous devez maintenant mesurer la quantité de liquide que vous avez (un peu plus d’un litre par kilo de pommes).
  • Ajouter 750g de sucre par litre de jus.
  • Faites cuire en remuant de temps en temps pendant environ 1 heure. (Le liquide va devenir transparent).
  • Une fois la cuisson terminée, mettez le jus en bocaux et retournez-les.



La petite astuce de grand-mère :

pour voir si vos bocaux sont bien hermétiques, plongez les dans l’eau. Si des bulles remontent à la surface, votre bocal n’est pas bien fermé!

 

Il ne vous reste plus qu’à nettoyer vos bocaux et à coller de jolies étiquettes !

Bonne dégustation 😉