Planter des oreilles d’éléphants, c’est possible !

oreilles d'elephant plante, comment cultiver

Des oreilles d’éléphant, ça se plante vraiment ! Et oui, les oreilles d’éléphant sont des plantes originaires de Malaisie, Sri-Lanka, Inde.

 

Le feuillage de l’alocasia évoque bien des oreilles d’éléphant et fait l’originalité de cette plante tropicale originaire d’Asie. L’alocasia est considéré comme une plante d’intérieur dont les variétés sont très différentes les unes des autres …
Oreille d'éléphant - Alocasia macrorrhiza - ARACEES

L’Alocasia est une plante majestueuse aux grandes feuilles luisantes et légèrement bronzées selon les espèces, fortement nervurées. Les feuilles : en fer de lance ou en oreille d’éléphant, elles sont spectaculaires, vert sombre marqué de nervures et forment une large touffe.
 



 
Vous les voyez bien ces oreilles d’éléphant ?

oreilles d'elephant

 

Conseils pour l’entretien des oreilles d’éléphant :

Arrosez-la abondamment deux fois par semaine toute l’année et donnezlui régulièrement de l’engrais liquide.

L’alocasia se rempote tous les deux ans en moyenne dans un mélange composé de terre de bruyère et de tourbe ou de terreau de feuilles.
Les soins à apporter à l’alocasia consistent en grande partie à lui offrir le plus de chaleur et d’humidité possible. Essuyez tous les jours les feuilles avec une éponge humide et propre, placez les oreilles d’éléphant sur un récipient plein d’eau et de cailloux.

et celles ci, elles vous « parlent » ces oreilles d’éléphant ?

oreilles d'elephant plante

Famille

Aracées

Couleur des « fleurs »

spathes jaune-vert

Période de plantation et semis

printemps

Période de récolte et floraison

été

Exposition

soleil

Type de sol

riche, drainé

Type de plante

vivace à rhizomes

Type de végétation

Vivace

type de feuillage

persistant

Hauteur adulte

jusqu’à 5m

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Broméliacées, étranges plantes épiphytes, visite en Martinique

bromeliacees sur rocher, martinique

« Les Broméliacées, étranges plantes épiphytes » deux mots bizarres dans ce titre, n’est ce pas !

bromeliacees sur rocher

Les broméliacées

Broméliacées, c’est tout simplement le nom d’une famille de plantes monocotylédones, originaires majoritairement des régions tropicales d’Amérique.

La particularité des broméliacées est d’avoir toujours besoin d’eau. La rosette de feuilles en son centre dirige naturellement l’eau en son coeur qui la stocke pour s’en nourrir.

Epiphyte, de la même famille que l’Ananas, le broméliacée est une plante qui se sert des autres plantes pour subsister, pouvant même, si besoin, se passer de racines.
Les broméliacées sont essentiellement sud américaines, à l’exception d’une variété africaine.

 

bromeliacees
broméliacées donnant une atmosphère « petites planètes »

Les épiphytes

Mais qu’est ce donc que épiphyte ? Cela fait penser à épitaphe ou épithète, avec ce « h »… mais non, ce n’est pas du tout la même chose.

Epiphyte vient du grec et signifie littéralement  » à la surface du végétal »

On dit d’une plante qu’elle est épiphyte quand elle pousse en se servant d’autres plantes comme support. Il ne s’agit pas de plantes parasites car elle ne prélève pas de nourriture de leur hôte.

Quelques exemples, en dehors des broméliacées : la mousse, les algues.

bromeliacees sur arbre

 



La particularité des broméliacées :

Les broméliacées ne font qu’une fleur dans leur « vie », ne fleurissent qu’une seule fois.

bromeliacees sur rocher

La fleur des broméliacées est protégée par des bractées aux couleurs vives (rose, jaune, orange ou rouge et parfois bleu).
Elle dure longtemps (plusieurs mois) et entraîne la mort, douce et lente, de la plante.

bromeliacees avec pancarte

Toutes les photos ont été prises aux jardins de Balata, en Martinique.

3 conseils pour planter et faire pousser le bougainvillier

bougainvillier rose, comment cultiver

Planter et entretenir un bougainvillier est accessible à tous.

Dans cet article, nous vous donnons la fiche descriptive du bougainvillier, ainsi que 3 conseils pour profiter de vos bougainvilliers au mieux.

bougainvillier de martinique

Conseil 1 : arroser le bougainvillier quand la terre est bien sèche

Arroser le bougainvillier lorsque la terre est bien sèche : c’est une plante adaptée aux climats chauds qui n’aime pas les excès d’eau. Arroser en petite quantité et veiller à ne pas laisser d’eau stagnante au fond du pot.
La terre doit être bien drainée

Conseil 2 : pensez bien à rentrer le bougainvillier en dessous de 8°C

Le bougainvillier est une plante qui est originaires des forêts tropicales humides d’amérique du sud.
Le bougainvillier doit être rentré en hiver dès que la température extérieur descend en dessous de 8°C. Il doit alors être placé dans une pièce lumineuse à 10°C environ.
Un apport d’engrais au printemps tous les 15 jours aide le bougainvillier à fleurir abondamment.

bougainvillier rose de martinique
 



 

Conseil 3 : comment aider mon bougainvillier à fleurir

La principale cause si votre bougainvillier ne fleurit pas est le manque de lumière. Cela peut aussi être dû à un pot surdimensionné (il a besoin de « souffrir »). Il a aussi besoin de repos hivernal à une température fraîche.

Donc pour aider votre bougainvillier à fleurir :

– donnez lui de la lumière

– prenez un pot adapté à sa taille

– en hiver, laissez le dans une température correctement basse (mais pas trop, 10°C)

– et n’oubliez pas de lui donner lui de l’amour 🙂

bougainvillier violet de martinique

 

Famille

Nyctaginacées

Couleur des « fleurs »

blanc-crème, insignifiantes, entourées de bractées colorées (blanc, jaune, orange, rouge, violet)

Période de plantation et semis

A rempoter au printemps

Période de récolte et floraison

printemps, été

Exposition

soleil

Type de sol

riche en humus, léger

Type de plante

Arbuste grimpant

Type de végétation

Vivace

type de feuillage

persistant

Température minimale supportée

Jusqu’à -5°C pour certaines espèces comme le  Bougainvillea specto glabra. A planter en extérieur dans le sud de la France, en pot sinon

Hauteur adulte

 5m

utilisation

haie, muret, pergola, bac, bonsaï

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’origine du nom de bougainvillier

Le bougainvillier (ou la bougainvillée) a pour nom scientifique bougainvillea en l’honneur de l’explorateur Louis-Antoine de Bougainville dont le botaniste de l’expédition découvrit cette plante au XVIIe siècle ;

L’orchidée se dévoile au Jardin des Plantes

Affiche événement Orchidees 2013

Exposition « Mille et Une Orchidées » du 22 février 2013 au 18 mars 2013 – Jardin des Plantes Paris

Évadez vous le temps de quelques heures aux Grandes Serres du Jardin des Plantes dans le 5ème arrondissement de Paris !

Le Jardin des Plantes vous accueille pour vous faire découvrir « mille et une orchidées ». La grande serre tropicale sera ainsi le temple d’une des plus belles plantes à fleurs du monde !

Des espèces venant de diverses collections. Eh oui, les orchidées sont comme des trésors qu’il faut savoir sauvegarder ! Le Muséum conserve plus de 1000 espèces sauvages, l’orchidéïste français Marcel Lecoufle vous dévoilera ses rares plantes !

Vous aurez aussi la chance d’explorer l’orchidée sous une autre forme ! Des scènes mettront en valeur l’orchidée exceptionnelle et sophistiquée.

Cette exposition sera une fenêtre entrouverte sur les plus belles collections d’orchidées conservées à Paris et sur les plus beaux catalogues privés des orchidéïstes français.

L’association française pour la protection des orchidées (AFCPO) soutient cette manifestation, notamment par sa présence. Ils sauront vous donner quelques conseils chaque mercredi et weekend de l’exposition et ce à partir de 14 h !

Si vous vous y rendez, donnez-nous vos impressions ! Nous en serons ravis !

 

Site internet de l’évènement : http://www.mnhn.fr/le-museum/

Horaires : Tous les jours sauf le mardi, de 10 h à 17 h 30, jusqu’à 18 h à partir du 10 mars. Fermeture des caisses 45 minutes avant la fermeture des portes.

Tarifs : 6 euros / 4 euros (fermeture des caisses : 45 minutes avant la fermeture)

Lieu : Grandes Serres du Jardin des Plantes

Adresse : Paris 5ème : accès par la rue Cuvier, la rue Buffon, la rue Geoffroy-Saint-Hilaire, la place Valhubert

 

5 exemples de plans de potager et de contenus de potager

dessin de plan potager - exemple de contenu

Voici une deuxième série d’exemples de plans de potagers après celle-ci . Cette fois, nous sommes même allés voir ce que nos amis anglais pouvaient nous proposer comme « Garden Plan ». Tous ces exemples sont bien évidemment des suggestions, des sources d’inspiration pour vous, jardiniers en herbe. N’hésitez pas à nous montrer vos créations, il vous suffit de commenter cet article !

 

Ces plans ont été gentiment mis sur le web. Vous trouverez sous les images les origines des photos. De même en cliquant dessus, vous pouvez aller sur le site d’origine.

 

exemple 1 : plan de potager d’été – mis en place en juin

exemples de plans de potagers : les légumes et leur place dans le potager

Source: google.fr via Tracee on Pinterest

 

 

exemple 2 : garden Plan ou  plan de potager anglais

Qui a dit que la cuisine anglaise n’était pas équilibrée ? Ce plan nous prouve le contraire avec un assortiment de légumes et de fruits extrêmement complet.

 

l’url source est à retrouver ici: garden plan

 

Exemple 3 : Plan potager au mètre près

exemple de jardin anglais



exemple 4 : un plan potager très complet

Voici le plan de potager le plus complet, et en plus il est bio ! Il regroupe des légumes, des fruits, mais également des fleurs et des plantes aromatiques.

exemple de potager

 

Exemple 5 : un dernier plan, plus simple

potager simple

 

 

Savez-vous planter des choux à la mode de chez nous ?

culture de choux

Le choux est un légumes très consommé grâce à la diversité de ses formes et couleurs. Mais comment le cultiver? quels sont les astuces à savoir pour avoir de bons rendements?

Suivez notre guide !

Quelles sont les différentes variétés de choux ?

  • Les choux Cabus :

    Ce sont les choux à pomme lisse, ronde ou pointue et les choux rouges ou verts. 

  • Les choux Milan :

    Ce sont les choux à pomme frisées.

  • Les choux de Bruxelles :

    De petits choux poussent sur une grande tige.

  • Les choux à inflorescences :

    Ce sont les choux de type choux-fleurs, choux-brocolis, etc



Comment et quand planter les choux ?

Pour la plantation de vos choux, nous vous conseillons de les espacer d’environs 30 cm et de les disposer en lignes (espacées elles-même de 40cm) afin de leur laisser de la place pour leur croissance.

Les semis se font sous abris, en pépinière ou en pleine terre. Le repiquage se fait quand les plants ont entre 3 et 5 feuilles. Veillez à enlever la terre des racines des plants.

Chaque variété a des périodes de semis et de culture différentes. Voici un tableau récapitulant ces périodes :

calendrier des semis et recoltes pour le choux

 

Conseils pour appréhender la nature de son sol !

sol argileux terre dans les mains

La nature du sol est déterminante pour la bonne croissance de nos plantes, arbres, arbustes, potagers et fleurs !

Le tout n’est pas seulement  de planter ce que l’on aime, mais aussi d’offrir des conditions favorables à la pousse de notre chère flore.

 

Les différents types de sols !

Eh oui, la nature du sol a des conséquences évidentes sur la croissance de notre jardin !

L’argile, le limon et le sable sont les principales particules minérales à observer si l’on veut déterminer la qualité de son sol.

Tout d’abord, sâchez qu’une terre équilibrée comprend environ 25% d’argile et entre 50 et 70% de sable. Ce bon mélange permettra donc un excellent drainage, une capacité de rétention d’eau intéressante et une bonne fertilité !

Les 2 catégories principales de sol

1ère catégorie : les sols argileux (25% d’argile)

Un sol argileux a en général 1 atout principal : sa fertilité. Les 2 points  négatifs sont : le drainage insuffisant, de même que sa capacité de rétention. Ce type de sol se réchauffe lentement au printemps.

2ème catégorie : les sols sableux (<8% d’argile)

Comme l’indique son nom, le sol sableux est très léger. Son deuxième atout : son drainage. Ce qui lui manque c’est sa capacité à retenir l’eau. Enrayer cette dernière revient à arroser très régulièrement votre sol. Ce type de sol se réchauffe très vite au printemps.

Les indices ou comment reconnaître son sol

Un sol argileuxA l’œil : couleur marron chocolat au lait, sol lourdPrenez une boule de terre dans vos mains après quelques jours de pluie, si la boule de terre est compact et collante cela signifie que votre sol est argileux.
Un sol sableuxA l’œil : couleur marron chocolat au lait, sol sec, léger, facile à travaillerPrenez une boule de terre dans vos mains après quelques jours de pluie, si la boule de terre s’effrite et est granuleuse cela signifie que votre sol est sableux.



Les niveaux d’acidité et d’alcalinité du sol

Ces 2 niveaux se calculent en fonction du PH du sol, soit de sa teneur en calcium. L’ajout de calcium (ou de chaux) permettra à un certain type de sol d’avoir une composition optimale et adéquate à la croissance des plantes de votre jardin.

Le pH a un impact non négligeable sur l’assimilation des éléments nutritifs :

Si le pH a un niveau d’acidité moyen ==> réduit de façon significative l’assimilation du phosphore, du calcium, du magnésium et autres éléments nutritifs.

Si le pH a un niveau d’acidité moyen élevé ==> entraîne des risques de toxicité en manganèse et aluminium.

Pour évaluer la composition en calcium, des tests pH existent. La couleur du résultat du test vous permettra de définir sa contenance.

 

Vous pouvez le constater, de nombreux éléments composent un sol. Au plus vous en saurez sur eux, au plus vous pourrez optimiser vos plantations !

 

L’Amaryllis, une très jolie plante d’intérieur !

Fleurs d'amaryllis rose - Hippeastrum Vittatum

L’Amaryllis est l’une des plantes à bulbes les plus belles que vous pouvez cultiver à l’intérieur. Les fleurs de couleurs vives se tiennent  sur des tiges robustes qui poussent jusqu’à 60 cm de haut !

Les étapes pour la culture de l’Amaryllis :

  1. Choisissez des bulbes pour la plantation à l’automne ou au début de l’hiver. Prenez des bulbes fermes sans cicatrices, ni entailles ou dommages visibles.
  2. Plantez-les dans des pots en terre cuite où vous disposerez du terreau sablonneux.
  3. Prévoyez environ 5 cm entre le bulbe et le bord du pot. Laissez un espace entre la surface du sol et le bord du pot pour l’arrosage.
  4. Tassez la terre pour bien placer le bulbe et pour raffermir le sol. Ceci évitera que le bulbe ne bascule quand il sera en pleine croissance et qu’il deviendra lourd.
  5. Trempez le pot dans une bassine d’eau jusqu’à ce que le bulle cesse de remonter. Le premier arrosage aidera les racines à se développer.
  6. Gardez le sol à peine humide jusqu’à ce que le feuillage commence à se développer pour éviter la pourriture des racines.
  7. Placez le pot dans un endroit lumineux, qui reçoit la lumière indirecte. Le bulbe va commencer à croître une ou deux semaines plus tard.
  8. Une fois que le feuillage apparaît, gardez le sol humide. Lorsque le bourgeon de la fleur apparaît, retournez le pot tous les jours afin que la tige pousse droit.
  9. Utilisez un tuteur pour soutenir la tige si elle semble faible. Soyez très prudent de ne pas abimer le bulbe en insérant le tuteur dans le pot.
  10. Quand la fleur commence à faner, coupez-la, il se peut que d’autres poussent !
  11. Continuez un arrosage régulier une fois que la plante cesse de fleurir. Mettez un peu d’engrais de temps en temps. Votre bulbe sera prêt pour une prochaine fleuraison.
  12. Réduisez l’arrosage en fin d’été. Quand le feuillage est complètement fané, laissez sécher le bulbe pour le mettre « au repos« . Rempotez à nouveau en fin d’automne ou début d »hiver pour recommencer un nouveau cycle !

 




Conseils et avertissements pour avoir des amaryllis chez vous

  • Sélectionnez les plus gros bulbes vous pouvez vous permettre. Les gros bulbes signifient grosses fleurs.
  • Les bulbes d’Amaryllis sont assez chers, mais ils sont vivaces et reviennent années après années si vous les traitez bien !
  • Trop d’eau juste après la plantation peut faire pourrir les bulbes. Maintenez le sol humide jusqu’à ce que tout juste le feuillage apparaisse.
  • Les Amaryllis sont lourds. Placez-les à l’abri des chats !

 

 

 

Les radis : comment planter et quand ?

Radis : comment les planter et quand ?

Le radis rouge, rose, blanc ou noir est un excellent légume au goût mais aussi pour la santé !

Au goût, car il apporte cette délicieuse note croquante … et pour la santé, car ils renforcent notre organisme.

 

Voilà 2 raisons de manger du radis ! Hortik veut vous donner les clés pour cultiver vos radis vous-même. Autant avoir ces délices très avantageux pour nos papilles et notre corps à portée de main.

Découvrez donc les conseils d’Hortik à ce sujet : quelles variétés existe t-il, comment les planter et quand ?

 

Radis : comment les planter et quand ?

 

Quelles variétés ?

Tout d’abord, procurez-vous des graines de radis :

Rouge : radis rond écarlate, radis demi-long flamboyant, radis flambo,

Rose : radis rond gaudry, radis rond de sézanne, radis rond rose à bout blanc, radis demi-long de 18 jours, radis rose d’hiver de chine, radis rose de pâques,

Noir : radis noir gros long d’hiver,

Violet : radis violet de gournay.

 


Comment planter les radis ?

Les radis aiment la bonne terre, l’humidité, le soleil et l’ombre !

Les semis peuvent démarrer dès février sous abris car les radis ne sont pas amis avec les gelées et le temps très rude. En pleine terre, attendez avril ou mai.

Creusez de petits sillons d’un centimètre ou deux de profondeur, puis espacez les de dix centimètres. Placez les graines et recouvrez légèrement de terre. Tassez à la main.

 

Quand planter ?

 

 

Cultiver l’oignon : quand et comment ?

oignon rouge en gros plan

Les oignons font partie de notre quotidien en cuisine. Ils permettent de relever bon nombre de plats ! De plus, les oignons sont riche en fibres et en potassium, antiseptique et anti-infectieux et riche en vitamines B9 ! Alors ne nous privons pas !

Découvrez aujourd’hui nos conseils sur la culture de l’oignon : comment le planter et quand (en fonction des variétés).

Comment planter les oignons ?

2 options s’offrent à vous : la plantation de bulbes ou le semis de graines.

  • La plantation de bulbes :

    Cette méthode est très simple. Vous n’avez qu’à planter des bulbes tous les 10cm en ligne en espaçant chaque ligne d’une vingtaine de cm.
  • Les semis :

    Semis de printemps
    Pour les semis de printemps, ce sont les variétés plus hâtives qui sont concernées puis les jaunes peu de temps après. La récolte se fera alors tout l’été, ce qui vous permettra de garder des oignons tout l’hiver à l’abri.

    Semis de fin d’été
    Les semis de fin d’été ne peuvent se faire que dans des régions où l’hiver n’est pas trop rude. Vous pourrez alors semer des oignons entre août et septembre. La récolte se fera donc au printemps.





En alliant semis de printemps et de fin d’été, vous pourrez avoir des oignons toute l’année !

 

 

 

Quand les planter ?

 

 

 

 

 

Retrouvez toutes ces variétés d’oignon sur Hortik.com !