Comment enlever les tâches noires de ses roses ? Prévenir le marssonina rosae !

rosier rose pale

Le marssonina rosae est un champignon qui vient attaquer nos jolies roses !

Les feuilles se marquent de tâches noires et de tâches jaunes. Ces dernières portent atteintes à l’aspect du rosier. Mais alors, comment prévenir la maladie des rosiers ?

 

4 conseils pour anticiper les tâches noires

# astuce n°1 : 

Tout d’abord, il existe des variétés de rosiers plus ou moins sensibles au marssonina rosae. Quand vous ferez votre choix, préférez donc les rosiers botaniques ! Il est souvent spécifié sur les étiquettes ce genre d’information.

# astuce n°2 : 

Pour qu’un rosier se développe correctement, il faut qu’il soit à l’abri du vent mais exposé au soleil ! Ils aiment la lumière. Respecter ces conditions de plantation pour que le rosier ne soit pas atteint par des champignons.

# astuce n°3 :

Lors de l’arrosage du rosier : effectuez votre arrosage au pied du rosier et évitez d’atteindre les feuilles malades.

# astuce n°4 :

Pour anticiper la propagation du marssonina rosae, entretenez correctement vos rosiers en enlevant les feuilles malades régulièrement ! Vous devrez par la suite brûler ces feuilles pour que le champignon ne réapparaissent.

 

Vous remarquez qu’il existe des astuces clés pour prévoir cette maladie commune qui touche les rosiers ! Avez-vous  des trucs et astuces pour endiguer les tâches noires de nos rosiers ? Partagez, partagez, nous n’attendons que cela !



Le rosier, une des fleurs préférées des français

la taille des rosiers

Les variétés de rosiers sont tellement nombreuses (il en existe plusieurs milliers) qu’il est parfois difficile de faire un choix. Le rosier peut se cultiver au jardin, sur une terrasse en ville et même en pot.


L’histoire du rosier

Connue depuis l’antiquité, la rose fait son apparition en France au moyen-âge a l’époque des croisades. C’est aujourd’hui la fleur la plus cultivée dans le monde. On dénombre plus de trois mille variétés aux noms évocateurs : la rose Bourbon, baptisée ainsi en référence à l’île de la Réunion d’où elle fut importée, la rose Pierre de Ronsard, la Sombreuil ou encore la Belle de Crecy.


Les types de rosiers

Il existe trois grandes familles de rosiers : les rosiers sauvages dits “botaniques”, les rosiers anciens et les rosiers modernes.

Rosier ancienLes rosiers anciens sont très parfumés et relativement rustiques. De taille moyenne, ils conviennent bien pour la réalisation de massifs et peuvent aussi être cultivés en pot. Ils ne fleurissent qu’une seule fois, au début de l’été.
Rosier moderneLes rosiers modernes remontants possèdent une floraison étalée sur plusieurs mois, parfois jusqu’au début de l’hiver. Avec leurs grandes fleurs très colorées, ces variétés conviennent très bien pour l’habillage des murs ou des tonnelles.




Le rosier au jardin

Les rosiers aiment une terre argileuse, pauvre en calcaire. La plupart du temps, les rosiers s’adaptent assez bien à leur environnement, à condition de bénéficier d’une bonne exposition, sud ou sud-ouest. La période idéale pour planter un rosier se situe en automne, entre le mois d’octobre et le mois de novembre et jusqu’à la fin de l’hiver pour certaines variétés.


L’entretien des rosiers

 Les rosiers font partis des plantes qui réclament le plus d’entretien.  Les rosiers remontants et grimpants devront être taillés tous les ans à la fin de l’hiver. Les rosiers non remontants seront taillés au milieu de l’été.

la taille des rosiers

Les rosiers apprécient beaucoup l’engrais, surtout lorsqu’ils sont cultivés en pot. Un apport au mois de mai et un autre au mois de juillet assureront une belle floraison.

 

Qu’est-ce que la Rouille et comment la traiter

Qu’est-ce que la Rouille et comment la traiter ?

Quand on commence à se pencher sur les livres de botanique et de jardinage, la « Rouille » est un terme qui revient assez souvent .
Mais qu’est ce que c’est, la rouille ?

Les rouilles sont provoquées par des champignons produisant en abondance des spores jaune orangé, roux plus ou moins foncé, couleurs caractéristiques à l’origine de la dénomination de ces maladies.

Comment diagnostiquer la rouille ?

La rouille se caractérise presque toujours par l’apparition de pustules orange brun sur la face inférieure et de tâches jaunes sur la partie supérieure, sur le feuillage ou les tiges selon la plante.

En quelle période se développe cette maladie ?

La rouille se développe toute l’année.
La couleur des spores change selon le stade de développement du champignon. Ils sont généralement oranges ou jaunes en début de saison puis plus sombre vers l’automne ou l’hiver.

Quelles sont les plantes touchées par la rouille?

Un grand nombre d’espèces sont concernées par la rouille.
Le rosier est très touché par la rouille mais également les fleurs, les fruitiers, les arbres, les arbustes et les légumes (fuchsia, rose trémière, groseillier, iris, conifères, menthe, jacinthe, pomme de terre…)

Quelles sont les conditions qui favorisent l’apparition de la rouille ?

La rouille se développe principalement par temps humide ou pluvieux , mais aussi par arrosage trop fréquent sur les feuilles.
Le vent peut la transmettre à l’ensemble des végétaux du jardin.



Quelles sont les conséquences de cette maladie ?

En général, la rouille ne menace pas la vie de la plante. Au pire, elle provoque la perte de tout le feuillage. La propagation de la rouille aux feuillages de plusieurs végétaux du jardin est ce que l’on peut redouter surtout.

Quel est le traitement contre la rouille ?

Ce champignon hiverne dans les débris végétaux c’est pourquoi il faut éliminer efficacement toutes les feuilles tombées à terre ou les coupes de plantes.
Désinfectez également tous vos outils de coupes car le champignon peut se propager d’une plante à l’autre de cette manière.

Traitement préventif : Améliorez la circulation de l’air autour de la plante. Utilisez des cultivars résistants s’il en existe.
Traitement naturel : Dès l’apparition des premiers signes, il est impératif de supprimer toutes les feuilles touchées et de les brûler. Il peut être parfois nécessaire de bruler la plante elle-même afin d’éviter la contamination de la rouille.
Traitement chimique : Des produits de traitement efficaces sont vendus contre les maladies des rosiers. Ces produits fongicides contre la rouille peuvent être utilisés sur l’ensemble des végétaux.
On peut utiliser ces produits aussi bien en préventif qu’en curatif.

Nota bene : et les autres rouilles ?

bon, la Rouille c’est aussi  une substance de couleur brun-rouge formée quand des composés contenant du fer se corrodent en présence de dioxygène et d’eau.

et surtout, la Rouille, c’est également un ingrédient très bon pour accompagner sa soupe de poisson

La recette de la Rouille :

Ingrédients (pour 2 personnes) :
– 2 gousses d’ail frais
– 1 cuillère et demi à café d’épices à rouille (ou de paprika)
– huile d’arachide
– huile d’olive
– 1 cuillère à café de moutarde forte (ou en grains)
– un jaune d’œuf
– pain rassi ou croûtons

Préparation :

Dans un bol, mélanger à la fourchette, la moutarde et le jaune d’œuf.
Verser l’huile d’arachide en filet, sans s’arrêter de battre le mélange à la fourchette.
Alterner entre l’huile d’arachide et l’huile d’olive, jusqu’à ce que le mélange ait une consistance ferme, une couleur opaque, que ça ait l’air d’une mayonnaise.
Ajouter les 2 gousses d’ail écrasées, ainsi que les épices à rouille.
Et c’est terminé !
Tartinez la rouille sur vos croûtons, et plongez les dans la soupe de poisson…miam !