11 déc 2012

Semaine spéciale légumes oubliés : la pomme de terre vitelotte

La pomme de terre vitelotte, quelles sont ses origines ?

La pomme de terre violette, aussi appelée « négresse » ou « truffe de Chine » ou « vitelotte » est une pomme de terre originaire de France qui a la peau et la chair violette (dû à une teneur élevée en anthocyanine : des pigments naturels).

Cette variété est encore cultivée par quelques exploitants français, mais elle devient assez rare en raison de ses rendements relativement faibles comparé aux variétés plus récentes. Cette variété est facile à conserver grâce à une peau assez épaisse.

Le premier recensement de cette variété se fait en 1817, elle fait partie des 6 « espèces » connues aux halles de Paris.

Comment cultiver la pomme de terre vitelotte ?

Les pommes de terre violettes ne nécessitent pas vraiment de traitement particulier, leur culture s’apparente à celle des pommes de terre classiques. La pomme de terre violette est une bonne variété pour l’ébullition et la cuisson. L’anthocyanine qu’elle contient est un antioxydant qui peut renforcer le système immunitaire et contribuer à une meilleure santé.

Instructions

1. Préparez la zone de plantation au printemps juste avant le gel final. Cultivez la terre avec une bêche, et ajoutez environ 10 cm de compost vieilli au sol. Mélangez bien la terre et le compost, et ratissez la zone.

2. Coupez les semence de pommes de terre en petits morceaux, avec au moins un œil qui va germer.

3. Assurez-vous de faire des rangées d’environs 15cm de large et espacées d’environs 50 cm

4. Plantez les semences à 20-25cm de distance dans les lignes, et les couvrir avec environ 8 cm de terre et 10 cm de paillis.

5. Arrosez vos pommes de terre immédiatement après plantation.

6. Ajoutez encore 20 cm de terre autour des plants de pomme de terre quand ils atteindrons environ 30 cm de haut.

7. Continuez d’arroser les pommes de terre à mesure qu’elles grandissent, sans jamais laisser le sol se dessécher.

8. Récoltez de nouvelles pommes de terre violettes immédiatement après la floraison – environ huit semaines après plantation. Récoltez de grosses pommes de terre en attendant jusqu’à la fin de la saison de croissance. Creusez les pommes de terre dans le sol doucement avec une truelle de jardin, et de coupez les tiges des plantes avec un sécateur.

Une idée recette ?

  • Une bonne purée de pomme de terre vitelotte
  • Verrine potimarron, vitelotte, camembert
  • Parmentier de vitelottes au colin
  • Chips de pomme de terre vitelotte

 

 

 

Pour découvrir d’autres légumes oubliés, poursuivez votre visite sur :

Vous aimerez aussi :

Michel

Publié par : Michel G.

Michel, c'est notre jardinier, et le maître du potager. Autrefois maitre d'école, Michel profite maintenant pleinement de son potager, et y fait cultiver tous les légumes et quelques fruits qui profiteront à tout son entourage : haricots verts, tomates, asperges, courgettes, melons, fraises, ... Michel vous propose donc des articles liés au potager et au verger dès qu'il a un peu de temps. La plupart des photos de potager sont prises de chez lui. Google+

2 Commentaires Ajouter un commentaire

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir publier un commentaire

Partager l'article : Semaine spéciale légumes oubliés : la pomme de terre vitelotte

Fermer

Calendrier lunaire

mardi 12 décembre 2017

Jeanne F., Chantal,constance

Les blogs amis