melon au potager

Comment cultiver le melon ?

Dernière date de modification novembre 14th, 2021

Le melon, de son nom botanique Cucumis melo Linné, fait partie de la famille des Cucurbitacées. Originaire d’ Asie et d’Afrique, ce fruit si juteux et tant apprécié en été est arrivé en France au 15ème siècle. Il existe quatre grandes catégories de melons et chacune d’elles a ses propres espèces:

  • melons Cantaloups :
  • melons brodés :
  • melons d’hiver :
  • melons sucrins :
melon pas encore mur
le melon est presque prêt, miam !

Propriétés

Le melon est une plante herbacée cultivée pour ces délicieux fruits. Il a des tiges rampantes , rondes, ramifiées, couvertes de poils rudes et munies de vrilles. Les tiges peuvent avoir jusqu’à une longueur de 1.50m.

Ses feuilles grandes sont pétiolées, anguleuses, entières ou encore lobées et en forme de coeur à la base.

Ses fruits sont arrondis ou ovales, parfois oblongs. Mais aussi certains fruits sont côtelés, d’autres sont verruqueux.

La couleur de la chair peut variété d’une espèce à une autre. La couleur peut être jaune à jaune orangé, vert à vert noirâtre.

culture du melon
culture du melon

Ses fleurs sont monoïques, de couleur et en calice.

Le melon est connu pour ses vertus antirhumatismale, diurétique, laxative, nutritive, rafraîchissante et stomachique. Il contient aussi des vitamines A, B et C, ainsi que du brome, diu calcium, du chlore, du cuivre, du magnésium, du phosphore et du zinc.

Par contre il est déconseillé aux diabétique, à la vue de forte teneur en sucre.

Culture

L’environnement parfait pour la culture du melon est le suivant:

  • climat : tempéré mais chaud
  • exposition : ensoleillée et chaude
  • sol : fertile, profond, meuble, humifére , frais et calcaire

La période de floraison est de Mai à Septembre suivant les dates de sémis.

La récolte, elle se fait 5 à 6 mois après le semis.

Astuce: Le paillage du sol du sol est conseillé, cela maintiendra la fraîcheur du sol et les fruits seront isolés du sol ainsi.

Les graines se sèment à la mi-mars jusqu’à la mi-mai, en serre ou sur couches chaudes (au dessus des 20°C) mais aussi sous châssis. Pour réussir la semence suivez les étapes ci-dessous:

  • préparez des godets remplis aux trois quart du mélange terreux (terre, terreau, tourbe et compost) et ajoutez-y 3 graines.
  • recouvrir les graines de 1.5 cm de terreau. Une fois,  la floraison arrivait, choisissez le plant le plus vigoureux et éliminez les deux autres.

Quand les plants on chacun 3 à 4 feuilles:

  • pincez au dessus de la 2ème feuille.
  • attendez une semaine après cette première taille pour effectuer la mise en place sous terre vers la mi-mai.
  • préparez des poquets enrichis en compost
  • déposez jusqu’à deux plants par poquet.
  • respectez une distance de 1 m entre les poquets

Attention :  si les nuits son fraîches, protégez les plants à l’aides de cloches ou de tunnel plastique.

Les bons mariages:

Le chou, le haricot et le maïs sucré peuvent bien se cultiver à coté des melons.

Mais attention, la proximité avec les concombres , courges et courgettes peut être désastreuse.

Fertilisation

Elle est normale, comme pour la plupart des plantes à fruit. Il faut de l’engrais naturel lors du travail du sol, ou bien un peu d’azote en début de végétation. le melon demande beaucoup de compost. Préparez des trous avec beaucoup de compost  et effectuez les fertilisations foliaires à base de lithothamnium toutes les 2 à 3 semaines.

Entretien

Le melon nécessite une certaines attention pour avoir des fruits bien juteux et sucrés.

  • faites des binages et des sarclages
  • arrosez pour rafraîchir le sol.
  • taillez :  cette étape doit se faire dans les règles de l’art énumérées ci-dessous:
  1. Quand les jeunes plants ont chacun 3 à 4 feuilles, tailler en pinçant en dessus de la deuxième feuille avec la tige et tout. Ne tenez pas compte des cotylédons.
  2. deux branches vont se développer à l’endroit que vous aviez pincer la première fois. En bien recommencez en tailler au dessus de la troisièmefeuille.
  3. trois nouvelles branches vont encore pousser, pincez encore à la troisième feuille. Ce sont ces dernières pousse qui porteront les fruits.
  4. à la sortie des fruits, supprimez les pousses 2 feuilles au dessus des fruits.
  5. taillez les tiges pour favoriser la formation des melons.

Conseil : Conservez 3 à 6 melons par pied.

melon au potager
melon au potager

Maladies et parasites

1.  La fusariose du melon

Les symptômes sont que les feuilles jaunissent et se flétrissent et le haut des tiges brunit.

Cette maladie reste rare mais n’a aucun remède. Une fois attachés, arrachez et détruisez les pieds atteints.

Les fertilisations foliaires  à base de lithothamnium aident à prévenir cette maladie.

2. le grillage des feuilles

Les symptômes sont les feuilles se couvrent de grandes taches brunes, plus foncées dur les bords; elles finissent par se dessécher et la plante meurt.

il y pas de remède, mais ils conseiller de respecter les rotations de 3 à 4 ans avant de replanter au même endroit.

Pour prévenir, appliquer de la bouillie bordelaise et procéder à des  fertilisations foliaires  à base de lithothamnium.

3. La verticilliose 

les symptômes sont que les feuilles flétrissent avec de grosses taches brunes entourées de jaune apparaissent.

Il y pas de remède pour l’instant. Éliminez les pieds atteints

Les fertilisations foliaires  à base de lithothamnium aident à prévenir cette maladie.

4.  L’anthracnose

Les symptômes sont les fruits se couvrent de petites taches brun noir, et rondes. les feuilles et les tiges sont aussi attaquées et les fruits finissent par pourrir.

Les causes de cette maladie sont l’excès de chaleur et d’humidité dans les châssis.

Pour prévenir, aérer par beau temps, ne pas trop arroser et appliquez de la bouillie bordelaise  avant la formation des fruits.

dès l’apparition de cette maladie, détruisez les pieds atteints et pratiquez ensuite une longue rotation.

5.  le Blanc ou oïdium

Pour tout savoir sur cette maladie, lisez ceci: le Blanc ou oïdium.

6. la grise ou tétranyque

C’est un petit parasite acarien qui suce le dessus des feuilles. Les symptômes sont que les feuilles deviennent grises et finissent par s’enrouler pour ensuite se dessécher.

En prévention, procéder à des bassinages répétés , principalement sur le dessus des feuilles.

Pour remédier cet insecte, pulvérisez un insecticide végétal, de l’eau nicotinée, du savon noir ou encore des macérations d’ortie ou d’absinthe.

7. la limace

Pour tout savoir sur cet insecte, lisez ceci: La limaces, la plaie des potagers et des jardins.

8. le puceron du melon

Il suce la sève sur le bourgerons et sur les dessous de feuilles qui finissent par s’enrouler. Et la végétation de la plante s’arrête.

Pour y remédier, lisez cet article.

9. le Thrips

Cet insecte particulièrement dangereux, à la couleur brun noir et sa larve sucent le dessous des feuilles, qui’ils réduisent en dentelles.

Pour prévenir, saupoudrez le sol de marc de café, il les repousse.

Pour soigner, pulvérisez un insecticide végétal ou de l’eau nicotinée.

Laisser un commentaire