9 oct 2013

14 types de courges pour le plaisir de vos papilles gustatives

les courges

L’automne est la pleine saison des récoltes de courges, potirons, potimarrons, citrouilles et bien d’autres.

Pour cette occasion je vous propose 14 types de courges et quelques conseils de préparation afin d’éveiller vos papilles et celles de vos proches !

 

La courge Butternut

La courge  Butternut est longue avec une base plus ronde que le haut, sa peau, comestible, est entre le vert clair et l’ocre. La chair de la Butternut est jaune orangée, très tendre et avec un agréable goût de beurre noisette. Se marie avec le fromage, les châtaignes et l’orange.

 

La chayotte ou christophine

La christophine est de couleur vert pâle ou blanche, elle fait penser à une grosse poire ou une papaye, très dure et à la peau irrégulière et bosselée. La chaire de la chayotte est blanche, assez ferme, avec une saveur de pomme de terre assez douce. On peut manger la chayotte crue en salade ou cuite, farcie, à la vapeur, rôtie… Le cœur de la christophine devra être de préférence retiré car, bien que comestible, il demeure un peu coriace, même cuit.

 

La courgette

La courgette est verte le plus souvent, on en trouve aussi des jaunes, à la chair un peu plus sucrée. La courgette, contrairement aux autres courges, est un légume d’été, vraiment légère elle contient beaucoup moins de sucre.

 

La Jack’O Lantern

citrouille

La courge d’Halloween, celle que nous creusons et transformons en lampion. La Jack’O Lantern est ovale, orange vif et sa chair, orange claire, est épaisse et parfaite pour les soupes et confitures.

 

La courge longue de Nice

La courge longue de Nice est verte ou orange, avec une base ronde qui se prolonge en longueur. Une sorte de courgette longue collée à courgette ronde ! La courge longue de Nice à une taille qui peut varier de 60 cm à 1 m et son poids de 3 à 10 kg. Sa chair est orange claire, sucrée et musquée. On la consomme crue ou cuite.

 

La melonnette jaspée de Vendée

La melonnette jaspée de Vendée a la forme d’un melon, toute ronde et orange claire. Allant de 1 kg à 3 kg. Sa chair est orangée et très sucrée, et se déguste aussi bien crue comme des carottes râpées, en soupe ou encore en beignet sucré.

La musquée de Provence

La musquée de Provence est un peu une grosse citrouille avec sa peau orange striée. Elle peut peser jusqu’à 50 kg ! Sa chair est orange vif, assez ferme et d’une texture assez épaisse. Comme son nom l’indique, la musquée de Provence a une saveur musquée et légèrement sucrée, donc aussi bonne en salé que sucré.

 

La courge patidou

La courge patidou a sa peau blanche et verte, de forme plutôt ronde mais irrégulière, elle pèse entre 200 et 600g. Sa chair est orangée, fine et sucrée avec un petit goût de noisette. La courge patidou est aussi décorative que succulente. Elle se mange crue râpée, ou cuite aussi bien sucrée que salée.

 

Le pâtisson

Le pâtisson peut-être blanc, vert jaune, orangé, ou panaché de ces diverses couleurs. De forme aplatie avec une bosse au centre, comme une grosse raviole. Le pâtisson pèse de 1 kg à 2 kg, il renferme une chair blanche, peu sucrée et dont le goût se rapproche de l’artichaut. A déguster cru, cuit ou farci.

 

Le potimarron

On voit des potimarrons de toutes les tailles, jusqu’à 4 kg. Il ressemble à une grosse figue orange. Sa peau est comestible, sa chair est jaune foncée, épaisse et rappelle fortement la saveur de la châtaigne. Sucré ou salé, le potimarron aime les épices type cannelle, gingembre, muscade.

 

Le potiron

Il en existe de nombreuses sortes de potiron… Sa couleur va du jaune à l’orange et sa chair est très appréciée. Les graines du potiron grillées à la poêle peuvent être également consommées. Sa chair est épaisse, orange vif et très sucrée. Il est délicieux rôti au four, en soupe, purée, tartes, flans sucrés

Le potiron bleu de Hongrie

Le potiron bleu de Hongrie a de particulier son origine, Budapest, et la couleur de sa peau, bleue gris. Rond, il pèse 3 à 8 kg. Sa chair est jaune orangée, dense et sucrée. Le potiron bleu de Hongrie se prête aussi à toutes les préparations, sucrées ou salées.

 

La courge spaghetti

La courge spaghetti est jaune, ovale et pèse jusque 4 kg. Sa chair assez fade, mais originale puisqu’elle forme des spaghettis naturellement. La courge spaghetti se consomme cuite. La courge spaghetti ne se consomme pas crue. Une fois la courge spaghetti cuite (peu importe la manière!), coupez-la en deux, retirez les graines puis prélevez la chair filandreuse à la fourchette ou à la cuillère. Vous obtiendrez un « spaghetti végétal ».

La sucrine du Berry

La sucrine du Berry ressemble à une grosse poire, son poids peut atteindre 3 kg. Présentant une chair rouge orangée, riche en glucides, tendre juteuse, fruitée et très peu filandreuse.

Vous aimerez aussi :

Magali

Publié par : Magali Morard

Jardin, potager, déco d'extérieur, aménagement d'extérieur... Tous ces sujets me passionnent et gagnent à être discutés avec vous ! Tout pour l'extérieur quoi, et surtout pour vous ! Je suis toujours à l’affût de sujets qui pourraient vous intéresser... N'hésitez pas si vous avez des questions, des demandes sur des sujets particuliers, Je ferai des petites recherches pour vous !Google+

Publier un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir publier un commentaire

Partager l'article : 14 types de courges pour le plaisir de vos papilles gustatives

Fermer

Calendrier lunaire

mardi 19 septembre 2017

Emilie, Janvier

Les blogs amis